[Gazette] La Gazette du Saignant.

L'Agora est la place publique située devant l'Arène où tout le monde se retrouve pour discuter des combats. On y dénombre de nombreux cafés, où certains habitués ont l'habitude de se réunir et parler de leurs derniers exploits.

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Bacchai » Ven 3 Fév 2012, 20:38

Premier tournoi espoirs, et plutôt que le vainqueur du tournoi, ce qui nous intéresse ce sont des équipes à découvrir ou à redécouvrir. La Gazette se doit d'avoir l’œil ouvert !





Un œil sur le tournoi :bash: !






Les surprises du premier tour
Les Gaulois - Ravens
C'est un des combats les plus intéressants parmi les véritables espoirs de Challengers. Et Hirad aura des regrets, car il méritait un meilleur sort, peut-être même la victoire que les parieurs lui donnaient. Malgré la réputation excellente des Gaulois, et des combattants assez prometteurs, ce sont les gars de Hirad qui dominent la partie. Abraracourcix a perdu Cetautomatix, mais il lui reste cet Obélix qui met de jolies claques à plus de 40 de dégâts, et était le meilleur frappeur du combat. Astérix et sa parade constituait une menace à ne pas négliger. Panoramix soigne bien. Les Ravens paraissent modestes à côté, quoique Max rivalise avec Obélix à la frappe, mais avec deux homoncules et trois frappeurs, le cumul est déstabilisant. Panoramix ne sait guère où donner de la tête. Obélix lui aussi, décible et se dirige vers les homoncules. Ainsi Assurancetourix, dont la raillerie n'a pas été très efficace, s'écroule le premier. Astérix réplique en faisant tomber Tom et esquive. Mais les Ravens tiennent le bon bout en faisant s'écrouler Obélix quelques secondes plus tard. Astérix et Panoramix se reposent. Il est vrai que comme Astérix esquive et que Panoramix a de la marge au soin, le duo avait de quoi tenir, et nul ne sait ce qu'il en aurait été sans l'erreur de Hirad, mais les Ravens eux ne se reposent pas, et s'écroulent. C'est dommage !

Stardust - Three Hundred
Jolie victoire pour une des jeunes pousses de la Rose. David Bowie serait fier. Bon Leonidas ne brille pas par sa résistance, il s'écroule avec simplement 66 de dégâts subis. Gorgô non plus, pour juste 58 de dégâts subis. Et Ganash et Prunx, pour Stardust, sont encore trop léger au soin, laissant BossnBoss s'écrouler. Mais la victoire n'échappe pas pour autant à Stardust. Three Hundred manque vraiment d'un soigneur, ou alors la frappe des quatre combattants n'est pas assez aboutie pour faire les dégâts dans les rangs adverses suffisamment vite. Kukiel s'offre les deux combattants restant. La victoire revient à l'équipe la plus adaptée au tournoi, dans un joli duel de jeunes écuries. C'est prometteur pour la Rose.

Crépuscule - Devils Disciples
Restée bien trop longtemps dans l'ombre, l'équipe de Luciole montre enfin de quoi elle est capable, surprenant la petite majorité des parieurs qui avaient misé sur l'équipe de Grim Reapers, qu'on commence à bien connaître. Et franchement, ça me réjouit ! Cela faisait longtemps que j'attendais de voir ce jeune Apeyro, si brillante avec L'obscure en combat des clans. Les ACT sont assez compétitives, la frappe de L'obscure est au rendez-vous, montant à 70. Le cafardeux est un soigneur très intéressant, avec un joli soin en profondeur. On découvre Le sombre, encore plus puissant que L'obscure, montant à plus de 80 de dégâts. Reste Le ténébreux, plus modeste que ses camarades, mais pesant également sur le combat avec sa petite frappe anticipée. C'est bien trop pour les Devils Disciples. On sent la patte des Apeyros avec sans doute un équipement au poil.

A Team - ModernWarriors
Bien moins "espoirs" que d'autres, les deux Larmes nous ont offert un beau combat. Les parieurs étaient sans doute déçus par quelques contre-performances de l'A Team depuis la mort de Barracuda et se sont tournés vers les ModernWarriors, menés par un Death Warrior au top de sa forme, avec The Angel Green, un des pareurs les plus remarquables du moment, et cette The Temptress dont l'arsenal s'étoffe de jour en jour. Et la tactique est bonne côté ModernWarriors : la couverture de The Temptress protégeant le combattant star qu'est Death Warrior. Le ciblage de The Angel Green sur Triple A était intelligent, car le soigneur est encore défaillant côté repos. Mais cela ne se passe pas aussi bien que prévu : The Angel Green manque de toucher, et par conséquent, si Death Warrior vient à bout de Mike Donovan rapidement, sa deuxième cible, Looping, est très bien soignée. Du coup Looping se fait plaisir : The Temptress, The Magician, The Angel Green tombent de fatigue sous sa parade. Restait Death Warrior, que Triple A aura à la vitalité, mais il lui faudra un bon millier de secondes. Qu'importe, la victoire est méritée, et la mécanique des ModernWarriors qui échoue à cause de la défaillance de son pareur, quel scénario pour ce combat !



Les combats à suivre du premier tour
Death and roll - Tout en finesse
Bobor a dû ajouter un nouveau nom dans sa liste des revanches à prendre. Death and roll est l'une des découvertes de ce premier tour. La recette du rock'n'roll c'est deux frappeurs qui cognent en cadence et deux soigneurs qui font saturer les amplis. Ça va vite, comme dans un pogo dans la fosse, avec trois anticipations. Et ça fait mal, comme un tympan qui éclate, car Tout en finesse s'en prend plein la tronche, et tombent les uns après les autres sans avoir guère eu le temps de répliquer. Gazdag is back ! Et il ramène une sacrée furia dans son bus de tournée ! *évite une canette de bière qui vole*

Blood Bowl - Fafanécurie
Blood Bowl a déjà fait parler d'eux, il prive là la Fafanécurie de l'occasion de défier le Monastère Kai, son rival, au deuxième tour. Mais les qualités sont là. Vanquish est impressionnant avec ses frappes autour de 60 de dégâts anticipées. Il va porter le combat à lui tout seul, écrabouillant toute résistance. Et pourtant il y avait de nettes qualités chez la Fafanécurie. Kat est un frappeur tout à fait prometteur, avec de belles frappes à 45 anticipées, qui ont d'ailleurs raison de Catman pour Blood Bowl. Vanquish cache aussi un joli duel de pareurs qui aurait pu être spectaculaire, entre Veyron pour Blood Bowl, en temps-survie dont on ne sait pas encore s'il est à l'ancienne ou à la Mark Hunt, et Sink et Troua pour la Fafanécurie. Au final, il manque à ces deux équipes un bon soigneur capable d'encaisser une grosse anticipation tout en tenant la baraque. Mais cela viendra.

Scraps Bastards - The Guardians
The Guardians ont bien failli faire LA performance de ce premier tour dans ce combat où les Scraps partaient grands favoris. Sigma confirme sa superbe performance en combat des clans en s'offrant Keyser Söze d'entrée de jeu, prenant ainsi de vitesse Marry Ann Lomax. Epsilon n'est pas en reste avec une jolie frappe également. Et deux homoncules suivent. Malheureusement pour The Guardians, le soigneur Xi s'écroule sous les coups de Seth Gecko, le survivant. Il laisse alors ses compagnons sans son soin en profondeur qui est primordial pour affronter les Scraps et leur frappe brute. Pourtant, même Seth Gecko et son armure légendaire, s'écroule rapidement, sous l'assaut de l'homoncule d'Epsilon. Seulement restait Dereck Vinyard. Le combattant est arrivé relativement récemment dans l'équipe première des Scraps et est le héros de ce combat. Pareur homonculé, c'est son homoncule qui sauve les Scraps, en alignant deux ko sur les deux frappeurs restant des Guardians. Le final est constitué d'un duel de pareurs entre Dereck et Kappa, remporté avec maestria par le Scrap Bastard. Superbe combat, et Alpha n'a pas à rougir de sa performance. Petit à petit son équipe prend pied dans la cour des grands.

DragonNoir - Disco Kingz
Superbe combat entre ces deux équipes qui sont quand même bien installées en tournoi depuis un moment. Et si, avec le décès de Gloria Gaynor, les Disco Kingz ne sont plus aussi redoutables qu'ils ne l'étaient, ce n'était pas un adversaire à sous-estimer pour le bouillonnant Dragon. D'ailleurs Kool fait démonstration en muselant Mark Hunt, le pareur qui fait le plus parler de lui dans la Tour, en quelques secondes, tandis que Patrick Hernandez se fait plaisir de son côté à la parade, finissant Bear Grylls. Fédor est submergé à la frappe par Boney M. Mais Kool au soin lâche Mark Hunt qui ne se fait pas prier pour aligner Boney M et sauver la peau de Fédor. La contre-attaque du bourrin est terrible et Patrick Hernandez ne tient pas bien longtemps. Mais avec Kool, il faut attendre le combat de repos. Et à ce jeu-là, le meilleur c'est Rémy Ronjasky et son repos à 28 en double-amélioration. Retournement de situation, et victoire sur le fil. Dragon continue !
Bacchai
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Syrdahar » Jeu 26 Avr 2012, 21:52

replacé dans "commentaires sur la gazette"
Syrdahar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Dim 29 Avr 2012, 18:47

La Gazette du Saignant reprend du service !



Oui messieurs dames ! Après les réformes de la V2, progressivement, l’idée c’est faite d’écrire à nouveau des articles. Ca commence doucement, nous avons quelques plumes qui ont fait par de leur motivation et qui viendront participer quand elles s’estimeront prêtes. En attendant, et quand nous en aurons le temps, nous ferons quelques articles comme ceux qui vont suivre, de façon régulière mais en fonction des disponibilités de chacun. Ne vous attendez pas à des rubriques aussi détaillées et exhaustives que ce que pouvait faire la rédaction Esthel/Blairox/Joaxx/Bacchaï/Nain, tout simplement pour des questions :

- De temps
- D’usure, au bout d’un moment, devoir faire plusieurs fois par semaine d’aussi longues chroniques devient difficile à la longue

Ceci étant dit, plus le nombre de journalistes des Arènes sera important, plus il pourra y avoir de diversité et de contenu ! Et ceci est un appel à tous les volontaires : que vous vouliez écrire de façon régulière ou exceptionnelle, ou même une unique fois, vous êtes tous les bienvenus !

Trêve de bavardages et place à cette Gazette…



Les gladiateurs vivent et se demandent pourquoi

Je suis arrivé dans l’Arène il y a deux ans. Depuis, j’ai eu l’occasion d’en voir mourir des gladiateurs. Moi-même, j’ai failli me faire arracher un bras par l’un de ces monstres gavés de drogues. Je n’ai dû ma survie qu’à l’intervention des gardes de sécurité.

Non, je ne suis pas un combattant, on m’aurait laissé crever pour le plaisir du public autrement. Technicien. Ca rapporte moins mais je préfère encore vivre dans mon appartement perdu au milieu des quartiers Nord que de mourir prématurément. il faut être drôlement frappé pour aller s’ouvrir à coup de sabre-laser. D’un autre côté, avec toutes les substances qui saturent leurs corps – sans compter leurs cerveaux modifiés -, il y a peu de chance qu’eux-mêmes se rendent compte de quoique ce soit.

Aujourd’hui, un nouveau tournoi commence. Je suis comme tout un chacun, trop peureux pour me battre mais hurlant d’une joie hystérique à la vue du sang qui coule. C’est une véritable institution ici, la ville entière se rend dans les différentes Arènes. On compte de nombreux étrangers venus spécialement pour nos attractions bestiales. L’argent généré… Je n’ose même pas imaginer. Parfois, il vaut mieux se taire. On ne sait pas qui est Mohja… Certains disent que c’est une espèce d’ange protecteur, d’autres un truand qui donne du pain et des jeux au peuple… Ca ne sert à rien de philosopher. Eux veulent de l’argent, nous du divertissement, tout le monde s’y retrouve.

Comme je le disais, un nouveau tournoi. Celui-ci est particulier. Bien sûr, comme d’habitude, on trouve quelques vieilles légendes… Porno Diane des Lords… Elric des Melnibonéens… Hector du Léviathan… KLB des Brutal Delux… Brice Glace des Vrais Gens… Mais par rapport aux titans herculéens qui s’affrontent d’ordinaire, ils sont peu. C’est excitant de voir toutes ces nouvelles têtes : Amazones, Mac, Chinchirorin et autres Three Hundred. Et puis il y a les écuries qui attendent leur heure, peut-être viendra-t-elle plutôt que prévue… Scraps Bastard, Cri qui tue, Crépuscule, Naggaroth…

J’ai parié. Mon petit péché mignon. Jamais gagné jusque là, ou des clopinettes, suffisantes pour payer sa tournée générale aux autres techniciens… Peut-être que cette fois-ci…


Après ce petit texte introducteur (et son clin d'oeil à une célèbre compagnie de mercenaires), une première rubrique de Gazdag...
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Dim 29 Avr 2012, 19:01

La Scène


La Scène a pour but de présenter à chaque tournoi deux ou trois équipes peut-être moins médiatisées que d’autres, ou tout simplement que j’ai voulu éclairer d’un regard qui vise simplement à être suggestif – aucune prétention à être parole d’évangile donc, et je ne suis certainement pas un grand tacticien -.

Le mode de sélection est relativement subjectif, je pioche dans les écuries qui me plaisent particulièrement/qui me semblent intéressantes à étudier. J’essayerai de garder tout de même un un minimum d’objectivité en évitant de favoriser un clan plutôt qu’un autre et en essayant de vous faire entendre le bruissement de l’Arène dans sa richesse.

Quand je m’intéresse à une équipe de tournoi, il y a une série de principes que je prends en compte :

- J’avertis la personne concernée
- Celle-ci à un droit de regard sur l’article que je peux lui fournir avant publication
- Je mets des chiffres qui peuvent être observés par tout un chacun à partir des résumés de combats, je ne parle pas du niveau exact de certaines compétences de type Homoncule que je peux calculer. A la demande du propriétaire d’écurie, je peux effacer tous ces chiffres.


J’embraye avec une analyse de deux équipes qui me tiennent à cœur. Le point commun de ces deux là, ce sont leurs pertes et leurs changements. Chacune a saigné, chacune tente de se remettre en selle avec des gladiateurs des premières générations épaulés par de jeunes combattants aux dents longues, et chacune a sa carte à jouer dans les mois à venir. J’ai nommé… Les Gaulois (Abraracoursix) et le Gheist (Bauchy). Forcément, l’honneur de commencer va au plus jeune.


Abra’ donc et ses gladiateurs moustachus gavés de potion magique.

Il a quelques cycles de tournois, les Gaulois possédaient une belle horde flambant neuve, très cohérente et qui avait fait des émules (cités notamment à la 27ème place de « Où en est le top 10 ? »). Oui mais voilà, depuis les farouches guerriers d’Armorique ont perdu deux de leurs piliers (et les bonus de Mohja/récompenses) en tournoi :

- Cetautamatix, guerrier mort beaucoup trop jeune (sans avoir la chance de posséder une voie niveau 20) au profil équilibré.
- Et surtout, Obélix, le cogneur maison. Avec un gros durcissement+une aura électrique+un bel attaquer à fond pour ne pas perdre de précieuses secondes, il combinait résistance et des baffes à base de menhirs très douloureuses.

Mais ne parlons plus du passé et tournons-nous vers l’avenir. Abraracoursix a essayé de remplacer ses deux attaquants, qu’est-ce que cela a donné ?
Attardons-nous tout d’abord sur Astérix et Panoramix, survivants de la première heure :

- Panoramix, le vieux druide est un infatigable soigneur Survie/Temps. Il peut compter sur une action correcte après les deux réformes (9) et des soins qui tournent de mémoire aux alentours de 70. Etant le seul défenseur de son ancienne équipe, essayer de garder tous ses coéquipiers en vie n’était pas une mince affaire. Nous verrons qu’il peut aujourd’hui compter sur l’aide de deux de ses collègues.
- Astérix. Le petit blond compte moins sur la force brute (l’abus de potion magique est dangereux pour la santé) que sur la ruse, d’où son profil de pareur. Sa relativement bonne action (9) se combine avec une parade encore un peu faible (-8/-18) et un durcissement. Le Gaulois a encore certainement une marge de progression importante.

A ce duo s’ajoute deux autres combattants, qui, comme je le soulignais précédemment, vont pouvoir épauler le druide et faire tourner ses adversaires en bourriques :

- Assurancetourix. Le barde a le chic pour casser les oreilles de ses adversaires, ce qui a tendance à les énerver (raillerie), et se ballade depuis peu avec un Homoncule, histoire de se prémunir contre les poissons pas frais dans la figure. Néanmoins, celui-ci reste encore pâlot (act 17), et il faudra un peu de temps pour que la combinaison Raillerie+Homoncule prenne tout son potentiel chez lui.
- Bonemine, la femme du chef… Aïe, la mégère est redoutable, que ce soit pour cogner avec son rouleau à pâtisserie ou pour invectiver son mari. Dans le jeu cela se traduit principalement par une perturbation qui, outre l’aspect défensif, va pouvoir épauler Astérix pour faire tomber les plus gros touchés.

Alors, cette nouvelle équipe ?

Pour son niveau, sa vitesse d’exécution est appréciable (9, 9, 10 et 11), mais ne possède pas de gladiateurs particulièrement véloces (pour la raillerie et la perturbation notamment). Si d’un point de vue défensif Abra’ possède un beau jeu de cartes, ce n’est pas le cas en mode offensif où Astérix reste limité. Bref, le groupe reste en rodage. Est-ce que les Gaulois privilégient une stratégie de contre-attaque basée sur des combats de longue haleine ?

Le tournoi nous le dira. A ce titre, j’en profite pour regarder rapidement les adversaires contre qui Abra’ va tomber. Au premier tour et en cas de victoire à celui-ci (je ne me hasarderais pas au-delà). Metalgear pour commencer, à dire vrai, je connais mal cette équipe, mes gladiateurs ont déjà eu l’occasion de rencontrer quelques uns de ses membres, ils sont encore jeunes, et la différence de niveau entre les deux équipes est grande. A cela on peut ajouter l’expérience de Abra’ en tournoi qui joue en sa faveur (même si Varehas peut bénéficier des conseils des Reservoir Dogs).

Si les Gaulois emportent le premier round, le second adversaire sera Les Mulets. Les droïdes des Junkers respirent encore trop l’usine pour représenter une réelle menace face à eux. Contre les amateurs de sangliers, la donne est différente, deux styles de jeu se font face : l’un axé sur la défense, l’autre sur l’attaque. Les Vieux ont une équipe solide avec attaquant +Homoncule, parade, soins et couverture. Bref, si leurs armures ne serviront pas à grand-chose face à l’absence de frappe des Gaulois, il n’empêche que la différence d’expérience et de niveau entre les différents protagonistes sera difficile à effacer pour les natifs d’Armorique.

Cependant, Abra nous assure que de nouveaux cogneurs sont en formation et que bientôt résonnerons de nouveau les « Par Toutatis » et les « Par Bélénos ! »…


Après la subtilité gauloise, voici venir la deuxième écurie de cette petite étude…


J’ai nommé le Gheist de Bauchy !

L’organisation ultrasecrète et ses créations démentes hantent l’Arène depuis un bout de temps maintenant, et ses gladiateurs passés et d’aujourd’hui sont encore dans les mémoires. Que l’on pense à Luba, première du nom, mise à la retraite alors que ses premiers cheveux de neige pointaient parmi sa crinière blonde, que l’on pense à Anibal ou au moins médiatisé Wardrom…

Cependant, aujourd’hui, force est de constater que l’écurie a subi de lourdes pertes qui l’oblige à passer par une délicate phase de transition. Les brutes de la première heure ne sont plus, mais là ne s’arrête pas le constat :

- Luba a été réengagée, certainement rajeunie par quelques procédés biologiques avant-gardistes, et est devenue une double ENE. Initialement formée pour massacrer du Daigostu, les différentes réformes sont passées par là… Le résultat est éloquent. Passée de 3 à 6 d’action, la vitesse d’exécution en a pris un coup, et le fait d’être limitée à +5 pour un tournoi a fait réfléchir son propriétaire à deux fois avant de l’aligner.

- Le Dr Saw a rencontré son destin sous la forme de Still Bastard. Survie/Temps qui a certainement bénéficié des récompenses pour une caractéristique élevée (REF), le pilier défensif de l’équipe pouvait soutenir ses camarades avec un soin en profondeur tournant à 98 PV. Un élément qui était de premier plan.

Bref, privé de ses soutiens, son équipe de Tournoi actuelle est expérimentale et en reconstruction. Cela fait deux cycles que Bauchy nous aligne peu ou prou les mêmes combattants, revue du détail :

- Igniss. La fois précédente le Gheist avait aligné Gork, un monstre à bras multiple encore un peu vert (une quarantaine de combats disputés à ce jour, un durcissement mais encore peu de TOU). Cette fois l’organisation criminelle a décidé de donner sa chance à Igniss. Mes connaissances sur ce porteur de valise sont limitées, un 13 d’action et… c’est tout. Nous reviendrons là-dessus plus tard.

- Dolly. Au même titre que ses deux alter-égos précédemment cités, Dolly est jeune. D’une rapidité et d’un soin moyens (10 Act/42 PV), elle en est elle aussi à ses débuts.

Ces deux là forment la partie tendre de l’équipe, les deux autres gladiateurs sont autrement plus redoutables :

- XU52 est un combattant polyvalent, capable de mettre de belles tartes (tournant compétences comprises autour de 70 DEG), mais aussi de soins ! Et ceux-ci ne doivent pas être négligés (autour de 60). Cette création génétique a encore de beaux jours devant elle (avec un âge de 2600 jours et un rajeunissement, il sera encore dans l’Arène pour un bout de temps). Défaut : son aura électrique, encore faiblarde.

- Nina. Présente depuis le début, c’est elle qui tient son équipe à bout de bras. Véritable couteau suisse, elle fait tout, et le fait bien. Bonne action (8), parade (-10/-22 aux dernières nouvelles), soins, Homoncule (dont nous garderons le niveau secret) et perturbation. Excusez du peu. Elle peut s’adapter à de nombreuses situations et donnera certainement du fil à retordre à plus d’un.

L’équipe est assez hétérogène, et je reprendrais pour le coup les mots de Bauchy :

« Aujourd'hui je remonte mon équipe et les petits nouveaux commencent à faire leurs apparitions sans avoir de spécialités particulières actuellement. »

Il y a du potentiel, on ne peut le nier, mais les différences entre les combattants sont telles qu’il y a dans ce groupe un noyau solide autour de Nina et XU52, mais deux petits jeunes qui ont des difficultés à suivre. Dolly peut espérer l’ombre de ses deux ainés pour agir, et créer quelques surprises avec son soin. Car, au final, cette équipe est capable de s’adapter à un jeu défensif avec ses trois sources médicales. Sur le plan offensif, la parade de Nina et l’attaque honnête de XU52 peuvent permettre de sortir des écuries de milieux de tableaux sans trop de défense, mais tout comme Abra’, Bauchy reste dépendant d’une équipe en reconstruction. Luba n’aurait pas été de trop, même si moins équipée.

Sur le plan du Tournoi les choses sont corsées, voire impossibles. Un premier tour facile mais un deuxième où le Gheist va devoir faire face à la déferlante Lords of Havoc.


Bonne lecture !
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Dim 6 Mai 2012, 18:10

La Gazette du Saignant


Pour ce « numéro », trois articles. Après une pause, Bacchai nous revient avec ses analyses et jette son regard acéré sur une série de combats l’ayant marqué. Pêle-mêle y figurent de jeunes figures qui rayonnent sur l’Arène et de plus anciennes qui ont encore de belles années devant elles. Y figure aussi une analyse conjointe sur le match Ecole des Ânes-Ravens afin de confronter deux points de vue (Bacchai/Gazdag). Le deuxième article par Gazdag porte sur une étude du cas Hector, et au travers de lui, des défenseurs soins en profondeur/repos récupération amélioré. Enfin deux courts textes pour clôturer tout ça.

Et puis, martelage de cerveaux oblige, toute aide pour étoffer la Gazette est la bienvenue ;)

Bonne lecture !
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Bacchai » Dim 6 Mai 2012, 18:39

Un œil sur le tournoi ! Le point après les quarts de finale.



La nouveauté de ce tournoi est le sort accordé aux double-ENE. Jusque là, à la manière de Daigotsu, on a vu des équipes s'envoler jusqu'aux cimes grâce à un combattant mythique et armé jusqu'aux dents. Mais cette fois c'en est fini : juste 5 ENE de bonus. Pas assez pour voir Luba s'inscrire.


Bumblebee est un excellent sujet d'étude. Avant la réforme, c'était un double-ENE en vue, qui menait les Arena Bots très loin. Sur ce tournoi, Bumblebee offre à son équipe une superbe victoire face aux Scraps Bastards, une équipe solide et habituée aux combats de haut niveau. La star n'est plus aussi impressionnante que par le passé, mais il n'empêche qu'il s'offre les quatre k.o. sans tergiversation. Frenzy fait un gros boulot défensif avec sa perturbation, et Starscream et Jazz annihilent tout soin avec leurs railleries, c'est une victoire sans sourciller. Un instant pour le dire : Maestro est en passe de créer l'équipe ultime dont Fu Leng a toujours rêvé. Des railleries incontournables sans force mentale et une grosse frappe pour prendre la victoire.

Mais face à Aphex, c'est une autre affaire. L'équipe qui du temps de Oolaa était pressentie pour une victoire de tournoi continue de briller. Bumblebee, perturbé par Tha, est esquivé. Quant aux railleries, la clef vient d'un tout nouvel atout : l'homoncule de Hedphelym. Déjà contre les Scraps, l'homoncule de Derek Vinyard avait obligé Frenzy à soigner. Cette fois, non seulement Frenzy soigne, mais Starscream aussi. Et du coup Orb reprend du service ! Et comme Tha a réduit Bumblebee au silence, pas de risque défensif pour le quatuor d'Ali. Starscream, avec son 11 d'ACT, finit par se laisser piéger par les 8 d'ACT de Hedphelym et son homoncule. Jazz suit rapidement, et Mocksha libéré, le résultat du combat semble inévitable.

Alors Bumblebee pas à la hauteur ? Plus probablement, adversaire à sa hauteur, en la présence d'une équipe d'Aphex en pleine forme.



Autre exemple, Deadland. Conan, remplaçant avoué ou non d'Elios, a déjà amplement fait parler de lui, combat des clans ou autres. Il est né pour la lumière des projecteurs. Son tournoi commence pourtant bien mal, avec un traquenard tendu par les Cuiraduires, pourtant pas très attendus par les pronostiqueurs. Deadland, aussi expérimentés soient-ils, se font voler la vedette par un combattant encore relativement méconnu : Esther. Pourtant avec des frappes à 50 avec 10 d'ACT, pas de quoi fouetter un chat. Il n'empêche que le premier k.o. est pour elle, sur Thanathos. Admettons-le tout de suite, il y a un problème au soin, avec Biggles qui soigne l'adversaire.
Mais Conan est une déception. Sur Egmont, sans avoir même de durcissement, ses frappes ne passent pas les 20 de dégâts. Il faut attendre le combat de repos pour la victoire de Deadland.

Alors ? Conan décevant ? Erreur lors du déséquipement du combattant ?

Le plus inquiétant c'est que si les Curaduires n'ont été qu'une alerte, la faiblesse de Conan coûte cher à Wismerhill contre une équipe bien plus expérimentée : les Tricéphales. Ces derniers ont perdu des piliers de leur équipe, Osmasidia et Pognator, mais il leur reste Halilan, leur socle défensif. De plus, Turtliach et Tarasbilut sont des combattants solides, avec des compétences assez intéressantes, permettant beaucoup d'adaptation à l'adversaire.
D'entrée c'est le petit nouveau qui brille : Alcole, nouveau représentant de la frappe, met Thanatos au tapis en deux belles frappes à près de 60 de dégâts, et Conan suit rapidement. Le soin de Biggles est réglé cette fois, mais trop faible. Il est vrai que du temps d'Elios, il n'y avait pas vraiment lieu d'avoir un gros soigneur. Tarasbilut finit ensuite le combat à la parade.

Résultat des courses : Conan est loin du niveau qu'on pourrait attendre d'un attaquant vedette d'une écurie de l'importance de Deadland. Quelques réglages suffiront-ils, ou bien la réforme de la double-ENE en tournoi a-t-elle construit un obstacle incontournable ?



Ce tournoi, c'est l'occasion pour une nouvelle génération de prendre le pouvoir. On a assisté ainsi à beaucoup de duels d'équipes plus jeunes. J'attends de les voir renverser la table et s'installer le plus haut possible dans la hiérarchie informelle des tournois. Avant cela il faut déjà régler leurs comptes entre eux.

L'école des Ânes tient haut la barre de leader en éliminant les Ravens dans un combat acharné. Après les déboires avec ses frappeurs, Bebel semble prendre une nouvelle direction : le k.o. de fatigue. Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu quatre destructurations alignées ainsi. Cela nous rappelle le bon vieux temps des Nains. Mais Hirad ne s'est pas laissé faire. C'est même son équipe qui prend l'ascendant en début de combat. Max, assisté par l'homoncule de Tom, s'offre la peau de l'Âne Abolisant pour le premier k.o. Il enchaîne avec l'Âne à Nasse et l'Âne Alphabète. Les soins de Plouffy et Tom, quoique faibles, assurent l'essentiel.

Seulement, l'Âne Orexique sauve Bebel. Max, Hirad et les homoncules sont esquivés, et bien que sa parade n'atteigne l'adversaire que de temps en temps, Hirad finit par tomber. Quel dommage que le pareur soit resté au repos jusqu'à la fin du combat ! Mais cela suffit pour l'emporter, seul contre tous ! Un combattant à suivre !



Autre opposition de style dans le Tekken - Fatal Manga. Combat surveillé pour une raison très simple : ces deux écuries ont une ancienneté tout à fait comparable et ont tour à tour brillé en tournoi. On connaît Tekken et son équipe équilibrée. Autour de Christie Monteiro, mur défensif en passe d'inscrire son nom parmi les leaders du genre, brille Raven, le pareur temps, et un duo d'attaquants, Bruce Irvin et Heihachi Mishima, héritiers de frappeurs de renom, Craig Marduk et Hwoarang.

Chez les Fatal Manga, on persiste et signe vers la frappe, avec Ken en chef de file, et ses frappes immenses qui avaient surpris la Gazette dès sa première apparition en tournoi. Entre temps, Capitaine Flam s'est mis à soigner et des homoncules s'ajoutent l'équipe, mais l'objectif affiché est toujours le même : prendre d'assaut l'adversaire.

Sauf que les Fatal Manga tombent sur un os : Albator et Tam, comme les homoncules, n'arrivent pas à faire des dégâts. On a connu pourtant Albator capable d'enflammer les foules. Ken est esquivé par Raven, et Capitaine Flam ne sait pas trop où donner de la tête au soin, et s'oublie lui-même. Bruce Irvin, discrètement mais sûrement, aligne le soigneur adverse. Heihachi et Bruce s'offrent deux autres k.o. et Ken finit par tomber sous la parade de Raven.
Au final, l'équipe la plus équilibrée l'emporte. Heihachi et Bruce n'ont pas les plus grosses frappes de l'arène, mais leurs coups portent. Et Christie Monteiro n'a même pas transpiré.



Un des duels les plus intéressants à mon sens de ce tournoi est sans doute Les Vrais Gens - Heroes do Mar.

On connaît ces Heroes pour leur style de jeu assez atypique, s'étant fait un nom avec des pareurs dont Pedro est le dernier représentant. On regrette sans doute Vasco de Gama qui formait avec Pedro un excellent duo. Un temps ils ont remis des billes du côté de la frappe, avec Albuquerque, mais sur ce tournoi, c'est leur retour à la parade, avec un départ tonitruant face à l'A Team, où Pedro fait deux k.o. sur trois. On découvre Henriques avec une raillerie terrible, qui ne laisse que très peu de déchet, et Thérèse de Léon devient une valeur sûre au repos.
Côté Vrais Gens, on attend toujours la nouvelle génération qui les mènera au sommet. En individuel, Sylvie Culture, Alain Pression et Marie Tournelle commencent à se faire un nom, et associés à l'éternel Brice Glace, pilier des plus grands exploits de l'écurie, cela promet une machine à gagner dans quelques temps. Mais qu'en est-il de leur niveau actuel ? Ce tournoi n'a pas encore dévoilé tout leur potentiel, ou leurs limites, avec un tableau plutôt favorable pour les premiers tours. Mais Coach aurait pu échouer face à l'écueil des Heroes.

D'entrée on assiste à un duel clef : Henriques raille Marie Tournelle la perturbatrice. En effet, un perturbateur est un poison pour un pareur. Le choix de Mebinocl est donc très pertinent, d'autant que si Marie Tournelle perturbe Henriques entre deux railleries, ce n'est pas un grand mal pour l'équipe.
On aurait pu assister à un duel de pareurs. Pedro se dirige directement vers Sylvie Culture. Mais Sylvie lui préfère Albuquerque. Le calcul de Coach est d'éviter le repos du pareur. Le choix du Général est payant. Albuquerque s'écroule à la 134è seconde.

On aurait pu aussi assister à un duel de frappeurs : Albuquerque se dirige vers Alain Pression. Entre les deux frappeurs, la différence est nette. Alain tape à plus de 60 pour 12 d'ACT, tandis qu'Albuquerque s'en tient à une vingtaine de dommages pour 10 d'ACT. De toute façon le soin des deux côtés est largement à la hauteur, tant pour Brice Glace qu'on ne présente plus, que pour Thérèse de Léon et ses 9 d'ACT, suffisants pour contenir Alain. Alain d'ailleurs se rebiffe, il est détourné sur l'homoncule de Pedro, avant de se reposer. Et comme Albuquerque s'écroule rapidement, ce duel-là n'a définitivement pas lieu et c'est aux pareurs de faire parler la poudre.
Et quand Sylvie pare Pedro, ce duel semble ne plus pouvoir se terminer. Pedro se repose assez pour soutenir la parade mais il n'est plus à même d'apporter son offensive.

Combat de repos ? Que nenni ! Ce serait oublier une qualité essentielle de la petite pareuse des Vrais Gens : son endurance. Malgré la parade de Pedro sur tout le début de combat, elle tient jusqu'au bout sans se reposer une seule fois. Et quand Pedro, sous la pression du public, finit par lâcher prise, c'est toute l'équipe qui suit.

Les Vrais Gens ne sont peut-être plus au sommet de leur gloire, mais ils gardent un temps d'avance.


Les quarts nous donnent tort.

Aphex, d'abord, tombent face à des Lords of Havoc, plus décidés que jamais à l'emporter. Deux équipes pourtant comparables. Face aux trois frappeurs d'Aphex et leur homoncule, soutenus par un Tha d'exception, sont alignés trois frappeurs également, Porno Diane, qu'on ne présente plus, Majin DS, accompagné d'un homoncule encore en construction, et Michael, qui avait déjà suscité notre admiration par le passé, soutenus par un Kay Han encore au poil.
Le duel de frappe est donc équilibré. Les frappeurs des deux côtés ont du soin pour aider leur soutien. La clef du combat vient dans la polyvalence de Porno Diane. Au lieu de frapper, le combattant vedette de Pai a paré, quand il ne soignait pas. Alors pendant bien 800 secondes, Porno Diane ne parvenait pas à atteindre Mocksha, mais quand le frappeur d'Aphex se repose, le bonus de frappe au toucher s'efface, et la pareuse brille. Diane aligne non seulement Mocksha, mais également Orb et Hedphelym. Madjin DS feintant Tha, Diane revient à ses amours brutales, et avec l'aide de Michael, ils achèvent la soigneuse.

Bravo Pai ! La victoire est revenue à l'équipe la plus complète et à l'entraîneur qui a le mieux su exploiter ses atouts.


Les Vrais Gens ensuite, se laissent surprendre par la Mortal Elite. Une équipe construite autour de Kabal, soutien multi-fonction, et Shao Kahn, un frappeur qui a fait son chemin depuis son départ remarqué dans l'arène. Sub Zero a remplacé Raiden défunt, et Hotaru frappe également, ce à quoi il faut ajouter les homoncules de Shao Kahn et Kabal.
Cela faisait trop pour la jeune garde de Coach. Alain Pression et Sylvie Culture reçoivent de gros dégâts, et Brice Glace ne sait guère où donner de la tête, subissant, de plus, la raillerie de Kabal. Les deux atouts offensifs de Coach s'écroulent dans le même temps, et laissent leurs équipiers bien seuls. Marie Tournelle suit en quelques secondes. Brice Glace tient jusqu'au combat de repos, et s'incline logiquement : la victoire était dans le combat et dans le résultat.


On ne le découvre pas, mais rien n'est jamais fait en tournoi. Et l'équipe remarquée d'un jour s'écroule le lendemain. Malheur aux vaincus !
Dernière édition par Bacchai le Mar 8 Mai 2012, 02:54, édité 1 fois au total.
Bacchai
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Dim 6 Mai 2012, 23:59

En parallèle de Bacchai, deux chroniques, la première fait un retour sur L’Ecole des Ânes-Ravens pour confronter deux points de vue, la deuxième s’attarde sur ce match au sommet, Crépuscule vs The Guardians.


Un Vieux contre un Vieux… Et un Vieux pour commenter. L’avantage de ces combats et de ces commentaires c’est qu’il n’y a pas de favoritisme pour un camp ou pour l’autre (sauf les Vieux, mais on se rattrapera la fois prochaine).

Nos deux lascars étaient il y a quelques mois de « jeunes vieux », comprendre, ils n’avaient qu’un pied dans la tombe. Maintenant, et sans être aussi ridés que FdM ou Lina, on ne peut plus dire qu’ils sont encore les bizuts de la maison de retraite.

Les vitesses d’Act sont symboliques de ce qui se fait maintenant dans le milieu de classement : Trois 10, deux 11, deux 12… Et un 14 un peu en reste. Nous aurions pu avoir une opposition de style entre une équipe de Ravens bien campée sur ses jambes (quadruple durcissement) vs les cogneurs de Bebel. Celui-ci a commencé sa reconversion (deux pareurs et quatre déstructurations), quoique pas encore achevée (personne ne tombe de fatigue, L’âne à Nasse n’a pas encore assez de TOU). Les Ânes peuvent néanmoins compter sur ce qu’ils savent le mieux faire : cogner, avec L’Âne Abolisant et L’Âne Alphabète. Hirad ne s’y trompe pas et fait du premier sa cible prioritaire (son score de dégâts plus qu’honorable ne doit pas y être étranger), il tombe à la 28ème.

L’équipe de Bebel fait plaisir à voir, sa diversification de la frappe à la parade va certainement fleurir dans les prochaines semaines/mois parmi d’autres écuries. La frappe pure est-elle encore suffisante en tournoi ?

Reste le manque de soins qui lui coûte cher ici, tous ses combattants à l’exception de L’Âne Orexique (parade -10 qui se paye la tête de Hirad avant de se mettre au repos), qui avait trop d’esquive, sont mis K.O par Max. Je regrette que les Ravens n’est pas prévu de tactiques de repos, je crois d’ailleurs que c’est la deuxième fois que ça arrive en tournoi. Cependant, ils n’ont pas démérité. L’équipe d’Hirad est atypique, son style de jeu se fait dans l’ombre (on notera les quatre voies de la Défense employée qui permettent quelques coups tordus) et que, quand même, à l’exception d’Hirad le petit poucet de la bande, chacun a tenu son rang. Je pense que je m’intéresserai davantage à Ravens à l’occasion d’un prochain tournoi, il y a des choses à dire.


On les attendait au tournant… Et ils ont répondu présent ! Court, intense, ravageur, d’une intensité toute gladiatorienne ! 134 secondes… Cela tient cependant plus à cette agression cuirassée que l’on a pu voir à l’œuvre qu’à une victoire à plate couture.


The Guardians vs Crépuscule !


A ma droite, deux attaquants, deux Homoncules, un pareur et un combattant de soutien (Iota, perturbation et soins sur ce coup, mais aussi pareur à ses heures) ; A ma gauche, trois attaquants, un Homoncule et un combattant de soutien (Le Cafardeux, soins, feinte). Quelques différences mais ça reste dans l’ensemble du lattage de gueules en règle.

Un petit mot sur les vitesses d’action : léger avantage pour The Guardians (6, 7, 9 et 10 contre 8, 9, 9, 11). A Challengers, on n’aime pas les faibles, et faible Sigma l’était dans ce combat. D’emblée, elle s’attaque à l’Homoncule de l’Ombre, et ne fait qu’égratiner l’illusion, nous soupçonnons de la part du fourbe Luciole un brouillage des ciblages (sans compter le ciblage prioritaire d’un assaillant). Bref, ce combattant est mis provisoirement hors jeu, puis définitivement quand l’Homoncule en question lui règle son compte (36ème). Visiblement les gladiateurs d’Alpha disposaient tous (sauf Kappa ?) de soins (Iota, 18 ; Epsilon, 21, et juste avant de tomber, Sigma s’occupe d’elle-même, laissant supposer qu’elle aussi dispose de fournitures médicales). Cependant, ils s’avèrent insuffisamment face à la furie crépusculaire et font perdre de précieuses actions à leurs possesseurs (Iota qui zigzague entre perturbations et soins, Epsilon qui ne frappe plus en privilégiant sa survie (pas la compétence)).

Une certaine fébrilité règne donc sur le sable de l’Arène due à l’absence dans le camp des Terres Désolées d’un soigneur attitré… Mais ce qui permet d’aligner plus de frappe et… un pareur. Ce qui nous fait venir au cas Kappa. Un pareur/Homoncule qui fait penser à un Hun Dex en plus jeune. 200 pv, une parade à -11, 9 d’action et déjà un bel Homoncule (niveau 28). Celui-ci se paye d’ailleurs L’Obscure à la 37ème (belle réponse à la perte de Sigma). Dans une équipe qui compte beaucoup sur ses capacités offensives, cela introduit un élément (deux en comptant Iota) demandant plus de temps pour faire des K.O. Cet atout permet de diversifier les possibilités face à une équipe plus défensive, mais face à une écurie adverse qui joue elle aussi la Blitzkrieg, la parade est une arme trop lente, inadaptée face à Crépuscule (l’éternel jeu de pierre-feuille-ciseau de Challengers). Du coup, l’une des vedettes de The Guardians n’a pas pu s’illustrer pleinement.

En parlant d’Homoncules, celui d’Epsilon est à l’origine du K.O du Cafardeux. Celui-ci a navigué de droite et de gauche entre la 8ème et la 45ème seconde sans jamais se décider pour l’un ou l’autre de ses coéquipiers ou pour lui-même. Epsilon commence par l’entamer, facilitant ainsi le travail de son double.

Pour le reste, le combat s’est surtout joué autour de L’Ombre. Le Sombre et L’Obscur n’ont jamais été en mesure d’inquiéter The Guardians. Les deux s’en prenant alternativement à des Homoncules ou à Iota, super-esquiveur de son état, laissant au boss (comme dans ces vieux jeux vidéo) la tache de faire le boulot. L’Ombre, dont a déjà pu observer la subtilité de boucher dans différents tournois, a fait ce qu’il savait le mieux faire : massacrer. Gros toucher (suffisant pour envoyer Iota dans les roses), gros dégâts (qui tournent entre 55 et 60 en fonction des cibles), et Homoncule de série (niveau 29), à l’origine de tous les K.O de son équipe.

Finalement, le choc des titans a été à la hauteur des attentes, mais la parade de Kappa (et celle qu’Iota aurait pu utiliser) n’était pas adaptée à ce match. Ajoutez à cela le manque d’un vrai défenseur (aurait-il était utile ?), la vitesse d’exécution de Crépuscule qui a fait tourner en bourrique les ciblages et les tactiques de The Guardians, et le leader de Luciole, L’Ombre, plus adapté à ce genre d’affrontements, pour un combat de 134 secondes intense mais dominé par l’Apeyro Fighter.

Reste plus qu'à payer la tournée générale !
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Lun 7 Mai 2012, 00:02

En parallèle de la chronique de Bacchai, je vais moi aussi me pencher sur quelques combats – dont certains déjà commentés pour confronter ainsi deux points de vue -.
Sur les réformes, plus que la double énergie, c’est la mise en avant des défenseurs qui a attiré mon regard. On reprochait à la première réforme de les favoriser, (la prise en compte de la Souplesse devait rééquilibrer les compteurs). Qu’en est-il ?



The show must go on !

Il n’est pas nouveau de voir les doc’ briller en tournoi. On se souvient de R2D2 dans son tandem avec Chewie (R2 capable par ailleurs de gagner au repos (se reposer tranquillement) grâce à sa pile nucléaire intégrée !), de Roméo l’immortel ou plus récemment de certains animox durs sous la dent. Intentionnellement je ne parle pas d’un certain Hector ou Brice Glace qui, justement, répondaient présents...

Si la réforme a effectivement incorporé la Souplesse comme caractéristique dans le calcul de l’action, elle a aussi considérablement réduit les compétences accélérée. Anticipation, Soigner rapidement et Repos efficace (spé repos compressé) ne marche plus qu’à 3*Niv/2 pour la plupart. Fini le temps où un esquiveur avec 20 en repos compressé (et 5 d’ACT => +14/s) pouvait tranquillement tenir tête à un pareur qui avait lourdement investi dans sa compétence. Fini aussi les attaquants frappadingues qui déboulonnaient les agneaux sacrificiels avec des frappes toutes les secondes (Anticipation) ou les acrobates qui venaient cueillir les super-esquiveurs dans les airs (Attaquer comme l’éclair+Tournis). Plus généralement il devient plus ardu de passer les soins.

Outre le fait que la parade est à l’honneur, les super-esquiveurs se frottent les mains (la mort de Vic va certainement leur rappeler de ne pas vendre la peau de l’Oxyres avant de l’avoir tué) et… et donc nos défenseurs lourds. Le Soin rapide est à la peine devant le Soin en profondeur pour des combattants qui misent plus sur leur résistance que sur leur esquive (2,5*niv (sans compter la spé 1) contre niv, même augmenté de 3*Niv/2). Ajoutez le retour en grâce du repos récupération améliorée et nous avons la cerise sur le gâteau.


Trève de blabla introductif. Nous allons nous pencher sur un cas unique, mais qui met bien en lumière les changements survenus, celui du mythologique Hector. Le Troyen n’est pas un nouveau venu, il a déjà un statut de star. La différence, c’est l’équipe qui l’accompagne, plus de Sylve (gros touché, grosse aura, et Homoncule), plus de Gilgamesh (parade anticipée) et plus de Benkei (parade cogne toujours). Bref, le roc Léviathan est bien ébréché par rapport à son âge d’or. Et la relève est encore bien jeune avec les Lin et autres Achille, même Jeanne n’a pas encore vraiment le niveau. Reste Hector. Sur les trois combats de rang (les Devils Disciples ont encore une marge de progression) que les gladiateurs d’Esthel ont eu à livrer, c’est lui qui a limité la casse. Et les choix tactiques de son entraineur. Pourquoi l’avoir fait attaquer face au Monastère Kaï ? Mystère… En tout cas, ça a précipité la chute de ses compagnons battus respectivement à la frappe (Jeremy Lin, 19ème et Achille, 40ème) et à la parade (Jeanne, 282ème). Pourtant, il disposait d’une anticipation (-2 secondes) qui aurait fait merveille sous les coups d’Aekital I (un cogneur à suivre). Mais il faut ensuite passer sur la défense du monsieur. Et là, ça coince, 98 pv soignés, grosse armure, Act légèrement en dessous de 7 et repos récupération amélioré +36.

Je prends l’exemple d’Hector parce qu’il souligne bien l’importance qu’a pris ce type de défenseurs, face aux attaquants, ils sont plus rapides (moins de caractéristiques à monter), et, comme dit précédemment, il devient plus difficile de passer leurs soins à cause de la remise à niveau des compétences accélérées. Bref, face à Moine, Hector a assuré l’essentiel.

Face aux Tricéphales, c’est une autre histoire. Et très serrée. Les deux entraineurs ont livré un duel défensif de belle volée. Jeanne qui fait du soin, mais aussi de la parade, est perturbée par Halilan. La pucelle de Loraine a elle-même une priorité tactique sur le soin et en deuxième position, privilégie la raillerie (Halilan). Les deux gladiateurs se neutralisent mutuellement. Tarasbilut est à la parade (-13) et avec une ligne tactique « mon assaillant » prioritaire (perturbation) prévient toute action agressive sur lui. Turtliach aux soins sert à colmater les quelques (rares) brèches dans la muraille. Et… Hector, privilégie les soins mais possède aussi une raillerie pour Halilan (dont il n’a guère le temps d’user cependant entre son repos et ses soins). Simple supputation, Halilan possède elle aussi une raillerie (dont avait usé FYD face à DeadLand), et Esthel voulait éviter qu’elle mette en l’air son dispositif défensif. D’où l’utilisation sur elle de deux ressources : le héros grec et Jeanne.

Résultat, les velléités offensives, aussi bien d’Alcole (côté Tricéphales, qui se paye la tête du jeune Jeremy Lin) que d’Achille (côté Léviathan) sont réduites à peau de chagrin. De même que la parade de Tarasbilut, qui, certes, ne prend aucun dommage de la part d’Achille, mais du coup, ne fatigue personne.

Le combat se finit donc au combat de repos qu’Hector remporte face à Turtliach (36 contre 30). Ici, nous nous retrouvons dans la même continuité que ce qui se faisait dans les « anciens » tournois : face à des situations inextricables comme celle-ci, le défenseur permet de vaincre à l’arraché. Rien de nouveau à cela.

Dernier combat du Léviathan qui met en évidence ce qui est à mon sens la seule faiblesse du défenseur/repos récupération amélioré : la fatigue. Face à un pareur, il peut s’en sortir, deux, ce n’est plus possible, ou un pareur et un railleur. Face à Brutal Deluxe, le Léviathan se réduit à Hector dès la 179ème seconde, lui qui était à la raillerie tombe sous la parade de trois gladiateurs. L’équipe de Joaxx était la meilleure et Esthel n’avait pas encore de gladiateurs assez murs. Sans refaire le match (et la tour Effel avec mes si), je me demande quelle tournure aurait pris ce combat avec quelques mois en plus pour les gars du Léviathan. En tout cas, les équipes défensives ou de contre-attaque ont encore de beaux jours devant elles. J’ai essayé d’analyser à travers Hector le parcours d’un combattant, certes de haut niveau, mais au travers duquel transparait certaines des nouvelles tendances (ou confirmation des anciennes, c’est selon). Les prochains tournois nous diront ce qu’il en est et si certains entraineurs décident d’emprunter ces voies.


Il y a certainement d’autres types de profils qui ont gagné/perdu avec la réforme (super-esquiveur feinteur et/ou perturbateur, le même à la parade…) et de nouvelles stratégies. Ils feront peut-être à l’occasion le sujet d’un autre article. En attendant, souhaitons bonne chance à Joaxx pour le reste du Tournoi, et à Esthel pour la construction de son équipe.
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Lun 7 Mai 2012, 00:07

Quelques textes

La tragédie des morts

Les Anciens Grecs voyaient dans la poésie une forme d’immortalité, un moyen de perpétuer le souvenir des grandes actions dans la mémoire des hommes et de leur faire accéder à l’éternité. Au seuil de l’Arène, les poètes n’ont pas leur place, si ce n’est pour servir d’offrandes sanglantes aux dieux du combat. Que reste-t-il alors pour célébrer ces gloires qui illuminent de rouge l’obscurité des nations ?

Les gladiateurs sont leurs propres aèdes et dans la furie des duels, inscrivent leur geste dans la chair de leurs victimes. Le sabre laser, la plume avec laquelle ils résisteront au seul adversaire qu’ils ne peuvent vaincre : le temps ; le muscle luisant de sueur : la feuille où s’inscrit les mots sacrés. Mais que reste-il de ce support éphémère quand vient l’heure de la faucheuse ?

C’est la grande tragédie de l’Arène, non la mort des meilleurs mais celles de ceux qui portent leur histoire. Chaque cadavre enterré, chaque cicatrice ainsi soustraite à notre regard est la perte d’un pan du passé. Les plus résistants, prophétiquement, finissent par périr, et il ne nous reste plus que nos larmes pour les pleurer.


L’aube d’un tournoi


Est-elle la domination des forts et la soumission des faibles ?

Quand sonne l’heure du rassemblement, les écuries en équipes s’organisent ; les plus jeunes et les plus anciennes, les plus pauvres et les plus riches, les moins connues et les plus renommées. On pourrait croire les jeux déjà faits – les parieurs semblent déjà avoir décidé des vainqueurs -, mais il n’en est rien.

Quand commence un tournoi, le passé s’éclipse pour céder place au futur de la confrontation, ainsi va le monde de Challengers. Car comment pourrait-il être question de compétition s’il y a domination ? La concurrence ne peut s’établir qu’entre égaux, entre semblables vibrants d’une même passion et frères liés par une même bataille. Et dans ce nouvel espace où tous se rencontrent, les plus forts comme les plus faibles, il y a place pour l’exploit.

Melnibonnéens-Fremens

DeadLeand-Les Tricéphales

Test O Stérone-Avatar of Naar

Tout en finesse-Les Extras

Et surtout…

Modernwarriors-Loups Gris…

La Lame Enflamé-Runique…

A chaque fois, quarante parieurs contre quatre gladiateurs, une houle infinie qui prédit le destin de quatre combattants. Ces hommes et ces femmes, bêtes étranges et non-humains, sont devenus des héros en défiant les cieux qui les voyaient perdre.
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Bacchai » Dim 13 Mai 2012, 23:13

Un œil sur le combat des clans !
le combat


Avec un peu de retard, que vous m'excuserez j'espère, je vous propose de retracer les moments forts de ce combat des clans, le premier depuis le lancement de la V2.


Round 1

Petit récapitulatif des k.o.
Terres désolées 8 k.o. dont 8 comptant pour les bonus
Jacky Brothers 5 k.o., dont 1 seulement
Larmes de Sang 4 k.o., dont 4
Atlantes 2 k.o., dont 2
Apeyro Fighters 1 k.o., dont 1
Chambre 13 1 k.o., dont 1
Désert de larmes 1 k.o., dont 1


Le départ en fanfare des Jackys
L'Avignonais, le protégé d'Elsann, ouvre le compteur des k.o. dès la 17è seconde, avec l'une des plus grosses frappes du combat des clans à 76 de dégâts, et met Adel, une des valeurs montantes de l'arène, à terre en une frappe. Et encore, avec Lhunara dans leurs rangs, les Jackys auraient pu faire mieux encore, mais le géant de chez Naggaroth est trop juste en endurance pour tenir face aux destructurations. Avec Ice et Phebee, la perle des très remarqués Union, les Jackys avaient les armes pour tenir la longueur. D'autant que Caracole se révèle. Presque inconnu, le nouveau poulain de la GF Corp s'offre trois k.o. de frappe de toute beauté. Ajouté à Patrick Hernande, des Disco Kingz, pour la parade, auteur d'un k.o. en début de round, c'était certainement l'un des clans les plus en vue sur ce combat des clans.

Mais le premier round tourne au cauchemar. Lhunara ne refait pas surface et finit par devenir la cible d'un pareur. Mais plus grave : L'Avignonais s'écroule sous le joug de Futé. Il est suivi par Caracole, sous la parade de Chris Ferguson. Le ton de ce combat des clans est donné : les frappeurs subissent la loi de la parade.


Le roi des pareurs : Draco !
S'il y a un combattant qui sur ce premier round a le mieux exprimé la loi de la parade, c'est bien Draco. Relativement méconnu du grand public, d'une écurie qui avait longtemps porté beaucoup d'espoirs, et qui suite à quelques décès, n'a pas pu briller autant que d'autres écuries de la même génération. Draco signe la performance de ce premier tour, avec huit k.o., avec au passage Lhunara, Divine Brown, ou Phebee, et met les Terres dans les étriers vers la victoire.
Il est talonné de peu par Futé, pour les Larmes, qui empoche quatre k.o., dont un k.o. essentiel sur L'Avignonais, prouvant que Crazysaez entraîne aussi d'excellents pareurs. Cependant, ni lui ni Chris Ferguson, pour les Atlantes, ne peuvent rivaliser avec la perle des Terres. Pas même Many Bastard, un seul k.o., mais la plus grosse parade du combat des clans.



Round 2

Terres Désolées 12 k.o., dont 12
Atlantes 4 k.o., dont un seul


La domination des Terres
Le premier round avait été la consécration de Draco, le deuxième met un tout autre combattant à l'honneur : Le Toubib. Sur la lancée du succès du pareur au premier round, forts de gros bonus en toucher, la cavalerie se réveille. Rudriko, le soigneur des Bersekers, se révèle être un excellent pareur à ses heures perdues, avec deux k.o. Biggles, le soutien de Deadland, fait sa part du boulot, avec un k.o., et un k.o. essentiel en faisant tomber Many Bastard, la plus grosse parade de ce combat. Esther, la star montante des Curaduires, vient apporter la petite dose de brutalité dans ce monde de douceur, avec deux k.o. de frappe.
Mais le héros, c'est bien Le Toubib. Le combattant de la Compagnie Noir commence à avoir sacrément roulé sa bosse dans les arènes de Mohja, mais n'a jamais eu l'occasion de véritablement faire parler de lui. Ce deuxième round est son heure de gloire, avec sept k.o. à lui tout seul. Sa performance est d'autant plus remarquable qu'il élimine Esse Quisse et Chris Ferguson, deux pourvoyeurs de k.o. côté Atlantes, et ainsi sécurise la suite des opérations. A ce stade, la victoire est quasiment acquise pour les Terres sur cette démonstration de parade.
Seul point noir, Draco, le héros du premier round, s'écroule sous les coups d'Ogmios, le frappeur des Celtes. C'est la conséquence direct du choix très clair des Terres de mettre le paquet sur la parade : moins de réactivité au soin, et c'est une brèche dans laquelle s'engouffre l'arme fatale d'Askook.



Round 3

Terres Désolées 8 k.o., dont 8


On ne change pas une équipe qui gagne
Soutenus par João et Biggles, les deux finisseurs des Terres continuent leur opération de sape. Trois k.o. pour Rudriko et cinq pour Le Toubib, voilà qui fera joli au classement des finisseurs. Il n'y a plus grand moyen de faire des k.o. pour les clans adverses. Patrick Hernande tente bien de faire revenir son équipe dans le combat, mais est rapidement pris en chasse par le Cirque Volant des Terres Désolées, et finit le round au repos. La perte d'Ice est aussi difficile pour les Jackys. Souvenez vous il y a quelques mois, Ice, avec son ACT et son repos compressé, était inaccessible pour les pareurs. A présent rien ne les arrête. Futé, qui avait fait un superbe premier round pour les Larmes, s'écroule aussi sous la pression du Toubib, et c'est encore une chance de résister qui s'écroule.
Reste que pour le quatrième tour, ne subsiste qu'un Ogmios bien seul côté Atlantes, Patrick Hernande tout aussi seul pour les Jackys, et trois soutiens : Rémy Ronjasky pour les Larmes, Blue Dragon et Marry Ann Lomax pour les Reservoir Dogs.



Round 4

Terres Désolées 5 k.o.


Ce combat des clans se termine comme il a commencé, sur une domination sans partage des Terres. Biggles et João sont récompensés de leur soutien avec un k.o. chacun, tandis que Le Toubib continue sur sa lancée en faisant le gros du travail, deux k.o. Esther signe la plus grosse frappe de ce combat des clans, surboosté aux bonus du public, à 94, pour aligner ce pauvre Patrick Hernande.
La V2 a clairement changé la donne, et il faudra beaucoup de temps pour voir des repos capables de rivaliser à présent. Cependant, la meilleure équipe l'a emporté. Quand, dans le premier round, les bourrins s'entredéchiraient, Draco a tiré son épingle du jeu, et lancé une équipe soudée, portée par quelques valeurs sûres, vers la victoire.
Bacchai
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Mar 15 Mai 2012, 17:54

Le troisième tournoi depuis la réforme est un Tournoi des clans !

Tandis que les terres désolées lancent un défi aux Larmes de Sang par le biais de Csacba, double vainqueur de tournoi et premier vainqueur d'un tournoi espoirs, personne ne remarque, dans la première partie du tableau que Nain se trouve sur le trajet de Mehrorn et d'Elsann.

Nain serait-il le nouveau jack-anhilator ?
Csacba pourra-t-il à lui seul éliminer les terres désolées et surtout Syrdahar ?

Les Apeyros, quant à eux, se font discrets, pourtant, Fonz est donné favori alors même qu'il part sans son rouleau compresseur fétiche, j'ai nommé : Still Bastard.
Que pourra-t-il faire avec un Big Bastard croulant et une Bloody Benten vieillissante ?

Syrdahar saura-t-il relever le défi que lui propose Csacba ?
Que pourra faire l'homoncule d'Amazonia contre les auras réductrice et le réalisme de Csacba ?
Guan Yu pourra-t-il détruire les chances de Syrdahar avant le combat de parade ?

Nain va--il prouver au monde qu'il est toujours le number ouane de la parade-destructuration ?
Le Jack-Annhilator est sur les starting-blocks.

Loin des projecteurs, Gazdag a une chance de briller et de se hisser au troisième tour en roulant sur les vestiges de l'équipe de Squall, personne ne l'a vu venir mais il peut créer la surprise.

Les champions sont en piste, que le combat commence !
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Mer 16 Mai 2012, 20:36

For those about to Rock we salute you !

(musique d'ambiance : The Furor, AC/DC : http://www.bing.com/videos/search?q=The ... FORM=VIRE1)


Syrdahar saura-t-il relever le défi que lui propose Csacba ?
Que pourra faire l'homoncule d'Amazonia contre les auras réductrice et le réalisme de Csacba ?
Guan Yu pourra-t-il détruire les chances de Syrdahar avant le combat de parade ?


Petit flashback :

Tout en bas du tableau, nous y trouvons Q Base.

Cette écurie est devenu prestigieuse maintenant, avec deux tournois remportés d'affilé.

Les Terres Désolées ont décidés de barrer la route a Csacba, et ils ont tout mis en oeuvre pour cela, si on s'en tient au pronostic.

Voila un challenge : Csacba contre les Terres Désolées.


Nos journalistes ont flairé là-dedans du souffre, pas celui pour les feux d’artifice de grand-mère, non ! Celui du gros boom qui explose les tympans quant on allume les bâtons de dynamite format dix tonnes.

La Gazette n’a pas hésité, elle a envoyé nombre de ses journalistes, peu en sont revenus… Mais ce qu’ils ont vu… Ce qu’ils ont vu… Une vision de carnage, de sang, de tripes, de sueur et de corps de combattants démembrés… Mais revenons en arrière, là où tout à commencé…

Les Terres Désolées n’ont de Désolées que le nom, il y a quelques jours les potes des Berserkers et autres Bersekers ont pris une nouvelle dimension. Le clan a dépassé Les Vieux dont la nouvelle garde n’est pas encore assez mure, il a au passage débauché Mehrorn, le transfuge des Jacky Bro’. Quelles promesses ont été faites ? Nous n’avons pas réussi à le savoir…

Dire que c’était une surprise – nous ne parlons pas des Loups Gris mais de cette ascension – serait malhonnête, tant cela avait été annoncé. Depuis plusieurs mois déjà, Les Terres s’étaient divisées pour créer le Désert des Larmes, diversifiant ainsi leurs activités, élargissant leur socle de recrutement, et montant surtout leur nombre réel à 23 membres ! Si l’on cumule la gloire des deux clans, le résultat rivalise avec les Apeyros.

Les Terres Désolées elles-mêmes mélangent brontosaures (B & B), anciennes écuries discrètes mais qui s’affirment toujours plus (Heroes do Mar, Guardians…) ou se réorganisent (DeadLand, Melnibonnéens), et jeunes aux dents longues – genre tigres à dent de sabre – (Blood Bowl, Curaduires ou Magic).


Après un Combat des Clans gagné, place à l’exploit individuel ! Ces austères entraineurs nous ont montré qu’unis ils pouvaient renverser des montagnes, mais seuls, dans un face à face avec la mort, que valent-ils ?

Melnibonnéens, Heroes do Mar, Loups Gris ont répondus présents. A ces trois là s’ajoute un bloc compact sur lequel nous allons nous attarder : Bersekers, Curaduires, Falling Stars, Deadland… Ces quatre là, à part Curaduires/Falling Stars, ne vont pas se rencontrer, et pour cause, ils se retrouvent confrontés à un même adversaire : Csacba et son Q Base. On voit les anciennes légendes chinoises massacrer tous ces arrogants membres des Terres Désolées jusqu’à affronter le big boss himself, Syrdahar… Vrai ?

Il est en tout cas loin le temps où le Q Base était sujet de railleries. Dans les souvenirs les plus brumeux de certains peut-être reste-t-il des images fugaces de pingouins spécialement recrutés par Csacba… Avant Union les habitants de la banquise avaient déjà envahi Challengers… L’écurie avait alors fait table rase pour laisser place à une nouvelle génération… Rapidement effacée au profit de celle que l’on connait aujourd’hui… Là encore, moqueries et incompréhension… Pourtant, après deux Tournois gagnés, on ne regarde plus le Q Base de la même façon.

Guan Yu sans Double Energie, est-ce une fatalité ? On serait tenté de répondre oui… C’est oublier que le général tigre n’est pas le seul atout de Csacba. Citons pêle-mêle : Ma Chao (soigneuse, peut-être encore trop légère face à certaines frappes), Xiahou Dun (pareur honorable), et, surtout, Yue Ying (7 d’Act/raillerie). Ce n’est pas une équipe, même diminuée, que l’on peut prendre à la légère. Reste la grande inconnue : que devient un Guan Yu affaibli ?

Le plus gros obstacle jusque Syrd’ semble le DeadLand de Wismerhill. Conan est lui aussi un double énergie orphelin mais plus jeune que Guan Yu. Biggles avec ses 6 d’action et son soin fait passer Ma Chao pour une débutante, Thanatos a un profil atypique (attaque+perturbation mais peu de Résistance), Remus est à la raillerie mais est beaucoup plus lent que Yue Ying. Bref, de grosses disparités dans cette équipe de DeadLand, mais un Biggles vraiment impressionnant. Sera-t-il suffisant ?
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Sam 19 Mai 2012, 16:37

Du sable dans l'oeil


Le tournoi fait rage, loin des matchs spectaculaires de l'avant réforme où les vitesses excessives rendaient homoncules et combattants rapides imparables, ou presque, nous assistons à des combats de tranchées ou la victoire se mérite cent fois.

Cet aspect est magnifié par la qualité du plateau, les têtes d'affiches les plus en vues de sont pas toutes là, hormis Fonz, Nain et Csacba, déjà vainqueurs, mais la quasi totalité du Top 40 s'est donné rendez-vous pour en découdre et ceux qui n'en font pas encore partie sont parmi les entraineurs les plus efficaces de la génération montante.

Et oui, comme le dirait le gros dédé; pilier de comptoir du célèbre bistrot de l'arrêt, situé en plein plein centre de la ville de Montcuq; c'est pas un tournoi de *bip* (NDRC : non, la censure n'est pas morte )



Les favoris !

Tandis que le public commence à se chauffer en chantant quelques refrains amicaux faisant référence à la femme de l'arbitre, les favoris n'ont pas le temps de suer sur le sable de l'arène.

Qui peut plier son match en moins de 100 secondes ?
Pour Nain, à la parade, c'est évidemment plus lent (200 secondes tout de même ), Syrdahar lambine un peu (133 secondes, excusez du peu ) mais Fonz et Csacba ne font carrément pas dans la dentelle (88 et 94 secondes ).
Les dés sont jetés, les favoris sont dans la place, qui emportera la coupe ?

Mohja déclarait que ce tournoi était celui de Syrdahar et de son duo fétiche : Amazonia et son chiwawa.
Fonz affirme venir ici en touriste, tel le rouleau compresseur lancé à pleine vitesse sur un tas de graviers.
Csacba fait le mort, il se fait tout petit, non, son Guan Yu n'est pas dangereux.
Et Nain dans tout ça ? Comme les autres, il vous dira que la réforme a anéanti ses chances de victoires, pourtant, il parait plus fort que jamais.

Au jeu de l'intox, lorsque le maître est parti, ses disciples pensent berner tout le monde. :siffloter:


Les surprises ! (et les demi-surprises aussi)

Bon retour de l'A-Team, Crazy montre qu'il revient doucement, signant une belle performance.
Gazdag éclabousse l'arène du sang de Squall, poussez vous, ça va gicler ! J'aimerais pas être à la place de Clonibem qui signe tout de même une belle performance en déjouant deux fois les pronostics des parieurs (gniéhéhé, j'avais parié sur toi Clonibem :mrgreen: )
Les terribles Huns de Govin piétinent pas que le gazon, après les fremens, ce sont les rois du disco qui passent à la moulinette, qui sera le suivant ? (ah merde, c'est moi ;) )


Des duels fratricides !

Shedu est à l'honneur pour ce tournoi.
L'heure de sa vengeance a enfin sonné.
Après Dragonnoir, ce sont les rois du disco qui n'arrivent plus à suivre le tempo.

Tous les Atlantes sont sur son chemin et il ne peut en rester qu'un, après son allié dragon et son compatriote Bauchy, que nous réservent les deux prochains tours ?
Les Huns vont-ils piétiner les dieux Celtes pour être à leur tour balayés par la fureur de Shedu ?


La suite !

En attendant les chocs
- Nain / Section XIII
- Nain / Bloody Bastards
- Csacba / Syrdahar

Vous pourrez déguster des tripes Atlantes, un met qui ravira Esthel à coup sûr. ;)
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Lun 21 Mai 2012, 19:16

Vous l'attendiez tous, ou presque, enfin, j'en vois deux qui l'attendent, au fond ... Quoi ? Vous attendez le bus ? M'enfin! Revenez quoi ...


Du sable dans l'oeil !


• Alors, on s'promène ?

Comme à la parade, la Section XIII prend d'assaut l'arène en courant sus aux Tricéphales, pour sûr, FYD ne se pognera pas en contemplant les résultats du match, ce soir (private joke inside :P )

Les Bastards toujours en dessous es cent secondes, heureusement, ils viennent en touristes. Gazdag est prévenu, son heure de grâce est terminée.

Gazdag confirme la demi surprise du tournoi, plutôt surprenant que je sois le seul à l'avoir pronostiqué, enfin, la prochaine fois, vous serez prévenus, Les Death'n Roll ont encore fait danser leurs adversaires sur un rythme d'enfer.

Shedu confirme et signe, pendant que les hommes de Blue cherchent le tempo, en face, ils sont servis par du pain total (aïe ! ), là aussi, un illuminé a pris une belle option sur la cagnotte.

Les Huns continuent sur leur lancée, les vertes prairies Celtiques piétinées et incendiées ne donneront pas de récolte avant longtemps. Dans un style très Fulenghien, Govin annihile toute résistance.
Ses rares contre performances et sa malchance au tirage (défaite prématurée contre le vainqueur au précédent tournoi ) ont fait déjouer les parieurs, hé oui, parier comme tous les autres ne paie plus.

Syrdahar en roue libre, avec une équipe très similaire à celle d'Elsann mais sans doute plus aboutie, Les Bersekers continuent leur chemin, impériaux.
Est-ce l'heure du sacre pour Syrdahar ? Csacba pourra-t-il les arrêter ?
Réponse en lettres de sang sur le sable de l'arène cette nuit ...

Q Base facile mais sans plus ... Csacba en garde-t-il sous la pédale ?
Pourra-t-il résister à la parade de Syrdahar et rendre les coups ?


• Y a-t-il un pilote dans le Nainvion ?

Mais que font les Nains ?
On se souvient tous (comment ça non ? ) de l'équipe de Mebinocl butant contre le repos d'Hector alors même qu'elle disposait de l'arme pour vaincre son adversaire (la raillerie ) mais aujourd'hui, ce sont les Heroes do Mar qui bénéficient d'une erreur tactique de Nain, sans doute pétrifié de honte dans son jardin.
Tandis que les deux pareurs de Nain s'échinent en vain contre le toucher de Pedro et son repos honorable mais pas insurmontable pour un pareur comme Portequoi, Visible perturbe sans raisons la même cible que ... Puissant, son cogneur fétiche qui mouline dans le vide contre l'esquive de Joao.
Excès de confiance ou préparation inexistante ? Seul Nain a la réponse à cette question mais force est de constater qu'il se fait plutôt Nainvisible, nainvraissemblablement naindisposé par sa défaite innaintendue !
Quel dommage qu'il ai laissé sa chance de se frotter aux Bastards, voilà un duel qui aurait passionné les foules ...


Les Favoris ?

Les Bastards et les Bersekers, chouchous du public, son toujours en lice !
Lequel des deux l'emportera ?
Csacba viendra-t-il brouiller les cartes ?
Elsann viendra-t-il jeter son grain de sel dans le rouage de ce tournoi atypique où tous les coups sont permis ?
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Mar 22 Mai 2012, 18:35

Et voici la suite ! (juste au dessus, voilà, t'y es )
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Mer 23 Mai 2012, 07:12

Mais que s’est-il passé ?

Il s’est passé que ce vieux resquilleur d’Askook a déjà parlé du malaise qui saisit l’Arène au moment où je vous parle. Et quel malaise ! Les têtes d’affiche d’hier sont aujourd’hui dans la tourmente, on ne s’est plus sur qui miser, ni à quel saigneur se vouer.

La Section XIII a vaincu les Heroes do Mar qui avait vaincu les Nains. C’est un réel plaisir de revoir Elsann sous les feux de la rampe ! Il y a de cela un bon paquet de mois, le meneur des amateurs de pastis était venu en Tournoi avec… Le Marseillais et Le Bayonnais et avait fait sensation (Le Marseillais à la couverture, rendant lui et son comparse intouchables, le Bayonnais à la parade et l’Homoncule de ce dernier à la frappe). Depuis le Bayonnais est mort et les prestations des Sudistes avaient été en demi-teintes à un ou deux tournois près.

Aujourd’hui, le Jacky Bro’ est de retour et avec une équipe rajeunie (seul Le Sétois commence à accuser son âge). L’indéboulonnable Marseillais est toujours là à la couverture, et comme le soulignait Bobor, 4 d’Action, ce n’est pas humain, le reste ? Deux pareurs (Cannoise et Sétois), deux Homoncules bien en place (Sétois surtout et Avignonnais) et un cogneur (Avignonnais). Une équipe résolument offensive mais qui ne se repose pas exclusivement sur l’un ou l’autre des modes de K.O. Petit coup de cœur donc pour cette équipe qui n’est pourtant pas encore au maximum de ses possibilités (au niveau de la Vitesse ou de la parade du Sétois par exemple).

La Section va bientôt devoir affronter… Les BB (pas BB King, ni les hôtels, non, simplement les Bloody Bastards, c’est tellement plus violent). Comprenez les bien, ils sont venus en touristes (comprenez, Still a décidé de rester à la maison) sur les plages de la Côte d’Azur, mais leurs occupants ne l’entendent pas de cette oreille et ont bien dans l’idée de dégager ces importuns. Une fois que l’on a dit ça, on n’a pas dit grand-chose, mais il n’y a pas non plus grand-chose à dire. L’équipe de Fonz est composé de têtes bien connues… Bloody Benten, faible résistance mais grosse frappe et gros Homoncule, les gars de l’ancienne génération, Big et Bug (bien lent le Big, mais il fait toujours aussi mal, Bug, soins et repos, rien de nouveau sous les tropiques) et… Ah mais si ! Un p’tit nouveau, Mini Bastard. Une parade à -16/-39 vous dites ? Le saint des cogneurs, le demi-dieu des massacreurs se mettrait-il donc à la parade ?

C’est une tendance que l’on observe chez beaucoup de bourrins, qui, sans abandonner totalement le sang et les tripes, se mettent de plus en plus à la maîtrise de l’ensommeillement. On peut ainsi citer Crazy et son A Team avec Futé et Looping sur les starting blocs, ou Gazdag, qui a aussi a mis de l’eau dans son vin (pardon, dans sa bière). Bref, la parade s’est généralisée et les équipes qui l’exploitent en complément de la frappe ou en combinaison, nombreuses.


Dans les autres matchs, Berserkers a dominé Q Base et les Huns ont massacré Abyme (111 secondes montre en main, soit un sixième de 666, je vous le dis, c’est un signe !). Et… Ah, on me dit qu’il est temps de rendre l’antenne. Peut-être Askook viendra dire son ressenti sur ces quarts de finale mouvementés, peut-être pas, le suspens est à son comble ! Quant à nous, nous nous retrouverons… bientôt… pour… Le suspens, vous dis-je, le suspens…
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Jeu 24 Mai 2012, 11:33

Bienvenu au Walhalla !

Claw

Encore un grand nom de l'arène qui nous quitte à un âge honorable (5614 ja ), certes, mais sans commune mesure avec les doyens de l'arène, véritables survivants dont Big bastard est le chef de file, Gottri, Jessica Atreïdes, Jaltruik et Kata Lee Baba les honnêtes capitaines, caracolant à 10 000 ja et plus.

249 combats
132 victoires (8ème au classement par victoires )
232 fans (13ème au classement par gloire )
39% d'efficacité (84ème )
5614 ja seulement (22.5 ja / combat )

Le palmarès est impressionnant et il aurait pu l'être encore plus, joaxx étant passé très prés de la victoire en tournoi.
A présent, ça va être difficile pour la Brutal Deluxe qui va devoir écarter Kata Lee Baba et se reconstruire autour de jeunes pousses mais je suis certain qu'il en est capable et qu'il y parviendra.

Claw, maître de l'illusion nous livre ici son dernier tour de passe-passe.
Nous ne le verrons plus perturber ou feinter ses adversaires tandis que son homoncule vient perturber les ciblages adverses.
La danse macabre de Still Bastard aura eu raison de lui, point d'échappatoire aujourd'hui, la faucheuse a réclamé son du.
Jaltruik, concentré sur son duel illusoire avec son alter égo de la Brutal Deluxe a du sentir un vent glacial lui parcourir l'échine ...

La corne d'Odin résonne à présent sur l'arène, les Walkyries emportent Claw vers le Walhalla où il pourra boire et combattre en compagnie de tous les autres héros déchus pour l'éternité.
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Esthel » Ven 1 Juin 2012, 19:45

64 équipes sur les rangs, mais une seule soulèvera le trophée et entrera dans la légende. Le reste périra dans l'oubli. On commence à connaître la rengaine.
Le dernier tournoi a été dominé par Syrdahar et ses Bersekers. Malgré la qualité de ses adversaires, il n'a eu aucune véritable opposition, et comme un Rapaces ou un Vétérans de la grande époque, n'a jamais été inquiété.
C'était beau, c'était impressionnant, mais sur cette compétition, personne ne refera le même coup.
Car cette fois, il y a du monde, et on sent les challengers capables de titiller les meilleurs.

Il y a bien sûr des favoris, mais sont-ils réellement intouchables ? Stratego tout d'abord. Je pense qu'on est tous d'accord pour affirmer que c'est la meilleure équipe en lice, et celle à abattre. Récent vainqueur avant le doublé de Blairox, Stratego n'a pas connu de morts et vient à 100% de puissance. Deux pareurs et demi, un bourrin parmi les plus puissants, une armada offensive hors normes, alliant solidité et vitesse. Le meilleur Atlante actuel ? Et donc le grandissime champion, celui que des millions de fans à travers le monde attendent.

Pourtant, on se souvient tous du combat (au tournoi des champions ?), il n'y a pas très longtemps où Stratego, privé de Phil Laak avait perdu face à Wasina Lasile. Et le hasard des tirages fait bien les choses, car Ouya se dressera de nouveau sur sa route. Wasina sans Kardie cette fois mais avec Jihou, petit nouveau et encore à très basse gloire. Le fer de lance de la Rose n'a plus gagné de tournois depuis son triomphe face à la toute-puissance des Rapaces il y a pratiquement déjà un an. A l'époque, on pensait Elon invincible, et pourtant Ouya l'a terrassé. Ensuite, les performances ont été enchainées, finales, demi-finales... jamais moins, mais il lui manquait le petit truc pour arriver au bout.
On ne peut comprendre les Wasina. Sur le papier, ce n'est jamais extraordinaire, ses adversaires y arrivent confiants, en pensant gagner, et au final, ils perdent lamentablement. Quand Ouya participe à un tournoi, il n'y a plus de favoris et les dés sont relancer. La Destructrice de Champions.

Spider Clan clôt la Trinité. On attend Fu Leng depuis sa victoire de mai 2011, mais toujours, il ne fait que passer. Bonjour, et au revoir. Il a détruit sa propre équipe pour tout miser sur Daigotsu, et le temps que la prochaine génération grandisse, le clan de l'araignée est resté à l'état d'ombre. Aujourd'hui, Fu Leng arrive avec une vraie équipe. Trois railleurs aux côtés d'un maitre attaquant ? Qui a jamais osé faire ça ? Les petits ninjas sont ils maintenant prêts ? Une partie de l'arène semble le croire, et le silence de Fu Leng nous fait craindre le pire. Pour ses futurs adversaires.

Comme un Roland-Garros, où trois hommes se partagent le tournoi, cette compétition sera le champ de batailles de nos trois favoris. La puissance de Nadal-Stratego, la tactique de Djokovic-Ouya, et l'arsenal de techniques de Federer-Fu Leng. Les deux derniers s'affronteront tôt dans la compétition.


Ne nous voilons cependant pas la face. Même si ces trois semblent au dessus, il y a des Andy Murray présents dans le tournoi pour jouer les troubles-fêtes. Comme un Paul-Henri Mathieu, revenu après une si longue absence et terrassant un John Isner, tout est possible dans l'arène. Il y a des challengers, et ils n'ont rien à perdre.

Les Bersekers veulent gagner un tournoi, leur entraineur l'a dit. Et après le triomphe de leur presque-homonyme à la dernière compétition, on peut penser qu'ils en ont les moyens. Il est loin le temps où les Terres Désolées ne pouvaient que regarder le duel qui opposait les Atlantes et les Apeyros dans cette compétition. Aujourd'hui, ils sont rentrés dans la danse, et on bien l'intention de continuer à s'inviter parmi les duellistes.
Bersk est certainement celui qui a le plus de chances de ce côté. Griffith-Locus-Isidro-Shierke, on connait, et on a été rarement déçu. Soutien-bourrin-pareur-soigneur, c'est simple, mais porté à son plus extrême achèvement. Dernièrement, la petite Shierke s'est développée à un autre niveau, et de jour en jour s'impose comme la nouvelle leader de son écurie, réussissant l'exploit de laisser dans l'ombre ses trois autres compères, dont la carrière est également pourtant exemplaire. Les Berserkers, malgré la présence des Celtes, de l'Arena Bots ou de Tekken sont grandement favoris de leur poule, et je crois qu'on attend tous leur duel contre Stratego qui s'annonce comme un grand moment du tournoi. Oui, Bersk est le 4ème larron, le Andy Murray de la compétition.

Remontons dans le haut du tableau, et prenons maintenant les challengers dans l'ordre pour parler de Fremens. Aspic a beaucoup râlé dernièrement, et je pense que son choix de quitter les Terres pour les Apeyros n'a pas eu l'effet escompté. Il voulait la puissance, il espérait devenir le nouveau Fonz, il n'a fait qu'observer la montée fulgurante de son ancien clan, avec une philosophie complètement éloigné de la sienne. A t-il des regrets aujourd'hui ? Qu'a t-il pensé de la victoire de son ancien disciple ? Ou des suprenantes performances des Heroes de Mar ? Et toujours du dernier discours de Bersk qui a montré au monde que les Terres Désolées avaient aussi des armes purement bourrines en stock et comptaient bien là dessus pour se faire un nom dans la guerre des clans ?
Que penser des Fremens aujourd'hui ? Sans la double-ENE en tournoi, que vaudra Korba dès les premières difficultés ? Pourtant, il y a Jessica, le pilier, l'inébranlable, celle que bon nombre d'entraineurs auraient aimé avoir dans leur équipe. Le Pégasus de Fremens. Trop laissé de côté, huée par son entraineur, des rumeurs de transfert ont déjà commencé à apparaître. On dit qu'Hasjarl lui-même serait intéressé pour l'engager ! Fremens, Challenger ? Sans doute, Aspic a toujours sa maitrise, et on attend tous le jour où il redeviendra celui qu'il était jadis.

Les Loups-Gris sont capables du meilleur comme du pire. Capables de dominer les Lords of Havoc, vainqueur de l'avant dernier tournoi, puis ensuite de perdre en tout juste 200 secondes contre les Modernwarriors et Nains, l'équipe de Mehrorn est une énigme à elle toute seule. Team purement défensive ( pas tapay !), les loups sont sans doutes l'écurie qui a le plus souffert de la réforme. Là où auparavant, ils alignaient deux combattants à 3 ACT, et une capacité de neutralisation des pareurs qui a dû leur couter sang et eau, leurs failles sont aujourd'hui devenues nombreuses et connues. Pas de reposeurs de haut niveau, un faible toucher, une proie facile pour les pareurs. Rhapsody et Gamlin restent malgré le temps qui passe des ténors dans leur domaine, tous redoutent de les affronter, mais en tournoi, ce n'est jamais ça. Il leur manque l'éclair, le coup de génie, les possibilités tactiques qui font d'une bonne équipe, un champion.

Aphex. Invisibles depuis la mort d'Oolaa, les elfes comptent sur leur nouvelle génération pour retrouver leurs lettres de noblesse. Les attaquants homonculés ont remplacé la précision, et associé à Tha, ultime réminiscence d'une époque révolue, l'équipe d'Ali tombera rapidement sur un os, qui fera office de grand test. En individuel, les combattants impressionnent. Mais en tournoi ? Il y a matière à un feu d'artifice. L'armada offensive qu'aligne Ali est sans doute la plus puissante de la compétition. Ça va faire mal, rapidement mal, et pendant un court moment, on se croira avant la réforme. Blitzkrieg. Et j'ai l'impression que seul une poignées d'équipes seront capables d'y résister.

Depuis quelques semaines, mon avis sur l'équipe d'Askook a changé. Pendant longtemps, je les avais considéré comme une bande de guignols, suivant simplement la mode de pareurs, et qui changeraient rapidement d'avis au prochain nerf. Pourtant à travers les sous-versions, les Celtes sont restés fidèles à leur philosophie de jeu, et ont acquis une véritable maitrise de cet art qu'est la parade. S'ils n'ont pas la finesse d'un Aerati Digiti ou d'un Bersekers, je les considère pourtant comme les vrais rois de la parade. C'est simple, c'est bourrin, mais c'est diaboliquement accrocheur. Danu est hors course, sa dernière défaite face à Rudriko et Heden a sans doute montré à Askook que son étendard se faisait vieux et qu'il fallait maintenant faire confiance à la prochaine génération. Avec des combattants encore relativement jeunes peu connus, et entourés par les plus expérimentés Cernunnos et Dagda, je crois beaucoup en cette équipe. Ses dernières participations ont montré son potentiel, mais comme pour les Loups, il leur manque la dernière touche de magie pour franchir le palier qui les distinguerait en tant que champions. Un match référence contre les Berserkers pourrait aider dans cette voie.

Comment parler d'un tournoi sans évoquer les Vétérans ? Les Vétérans, c'est Yannick Noah qui revient à Roland Garros pour récupérer son titre. Il n'a plus les jambes de ses 20 ans, mais il s'est surentrainé durement, a suivi pendant des mois un régime à base de steak et de pâtes, et a bien l'intention de montrer à tout ses jeunots qui est le vrai boss de la compétition.
Depuis leur victoire sur le fil face aux Loups, et leur humiliation face à Reysen, on a plus entendu parler du Fils de Mohja. Là où son ancien rival, Fonz, continue d'accumuler les performances que ce soit hors ou en tournoi, lui est retombé dans la caste des moyennes écuries et n'arrive pas à s'en dépêtrer. Vieux Rusé est mort, Vieille Peau et Vieux Déchets sont âgé, et il est temps de tourner la page première génération ! Mais comment faire alors qu'on a toujours vécu dans sa gloire et dans l'espoir d'un présent doré et éternel ? Là, où tous ses concurrents entament la deuxième phase de leur reconstruction, et commencent à arriver en tournoi avec de toutes nouvelles équipes, le FDM ne parvient pas à franchir le pas.

Comment reprendre un chronique après des mois d'absence sans avoir un bug saoulant qui désespère ? J'ai mis trop de temps, ma connexion au forum a été coupée, et tout le reste du passage a disparu dans le néant de l'espace ! Je n'avais copié qu'après les Vétérans, mais ça m'apprendra pour le prochain ! Je rends donc, lassé, directement l'antenne, m'excuse auprès des autres challengers ( surtout les Modernwarriors et Aerati que j'avais encensé...), et vous dis à la prochaine fois pour de nouvelles aventures !

Et sur un dernier mot: : ça va être quand même un putain de beau tournoi !
Esthel
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Ven 8 Juin 2012, 17:06

Tandis que l'équipe de France rêve d'étoiles et que la gauche rêve de majorité, de nombreux entraineurs ont vu aujourd'hui leurs espoirs piétinés par d'impitoyables challengers !
Vous l'attendiez tous (ou pas ) et le voici enfin, le journal le moins complaisant de l'arène. :mrgreen:


Du sable dans l'oeil


L'araignée tombe de sa toile !

Fu Leng est silencieux (est-il seulement là ? Houhou, Fu Leng ? ), il a retenu la leçon, lancer des défis à ses adversaires ne lui réussit pas.
L'araignée tisse lentement sa toile, 36 ème seconde, paf, Keyser Soze au tapis, le match est mal parti pour Inglorious qui a pris pas mal de destrus dans les dents.
La voici l'arme secrête de Fu Leng : Déstru / Homoncules et triple Raillerie, pas de tactique léchée ou d'adaptation à l'équipe adverse, on sert la même soupe à tout le monde et ça a l'air bien rôdé, jusqu'ici ...

Inglorious, tel un moustique, est pris dans la toile de l'araignée, Daigotsu se rapproche et savoure déjà sa victoire mais ce n'est pas n'importe quelle proie que veux savourer Fu Leng, Inglorious, c'est un moustique Tigre !

De nombreux entraineurs en ont rêvé, Derek vinyard l'a fait, 62 ème seconde, son homoncule fait tomber Daigotsu, les chimères de l'araignée s'envolent avec les fils de sa toile qui se déchirent, lentement mais surement ...

Enorme performance d'Inglorious, encore un entraineur qui n'a pas tout misé sur la double énergie récompensé de ses efforts.
Bravo ! :clap:


Comme à la parade

Cas d'école, Xavi, comme à la parade, réduit en miettes l'équipe pourtant très en vue de Loic, efficace.
Un beau match se profile contre Bacchai.


Berserké !

Bersk ne fait pas dans la finesse, il fonce dans le tas, Locus en grande forme épaulé d'un Griffith fringuant comme jamais et de Schrieke, celle qui a si longtemps trompé la mort, à présent transfigurée.
Mais ça ne suffit pas, Bersk va avoir du temps pour méditer sa stratégie, la vengeance est un plat qui se mange froid.


Tous les autres favoris sont passés, de beaux matchs mais sans surprises, et le tout pour seulement 50 crédits la retransmission et 100 crédits le match en direct, alors, vous aussi, abonnez vous à Mohja TV, la chaine la plus sanglante du multivers !


A suivre lors de la prochaine journée :

Loups Gris / Fremens, les Fremens ont enfin un challenge à relever dans ce tournoi, y parviendront-ils ? Match sponsorisé par Epéda, Epéda, les matelas des rois !

Ouya / Inglorious, Ouya, déjà couronnée, tombeuse des Rapaces contre Inglorious, l'homme qui commence son match en mettant Daigotsu au tapis ! Ca va saigner ?

Stratego / Celtes, Stratego qu'on ne présente plus, récent vainqueur, tombeur des Vétérans, d'Ouya et des Bloody Bastards face aux Celtes, le petit poucet Atlante, aucun palmarès mais une gueule plus grande que celle de Fu Leng à son meilleur niveau. Profitez de la rencontre pour participer au grand concours, vont-ils passer les 100 secondes ? Sponsorisé par les chronomètres Roulox. Si t'en as pas acheté un avant 45 ans, t'a raté ta carrière sur challengers.

Bacchai / Xavi, encore un combat fratricide, Atlantes contre les Larmes de Sang, Xavi, dont l'équipe a franchi les septs enfers contre Bacchai, récemment endeuillé, qui aura droit à une demi-finale contre Stratego ?
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Amra » Ven 8 Juin 2012, 17:39

Askook a écrit:encore un entraineur qui n'a pas tout misé sur la double énergie récompensé de ses efforts.

tout miser sur la double ENE en tournoi ça me parait limite....
facile de critiquer ceux qui ont fait un choix qui s'est vu réduit à sa plus simple expression ensuite.

[EDIT de Mohja : Amra, merci de répondre dans le sujet "commentaires" et de laisser ici uniquement les publications]
Amra, gestionnaire de l'équipe Antinest !
La baston 2D entre dans l'arène.
retraite: 1
mort: plein
Avatar de l’utilisateur
Amra
 
Messages: 1833
Inscription: Mer 2 Juin 2010, 09:18

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Ven 8 Juin 2012, 20:51

Le COMBAT des CLANS - Round 1

Le bruit des bottes, des coups et des décharges électriques s'est estompé. Le Cor de Mohja a résonné, et tous les participants - enfin, ceux encore debout - retournent au sous-sol reprendre un peu de repos avant la reprise.

Naar se rappelle des paroles de ces bravaches :
[Goudurix] Par Toutatis ! Y en a du monde !
[Angèle démone] courage petit...
[Guillaume ] Faites partir les femmes et les enfants, je vous prie. Ce combat n'est pas pour eux.
[Mathilde ] Bonne chance a tout les combattants! avec la gueule que je me tape je croie bien que je peu rester ;)
[Toringa] Rassure toi, on est très doué pour les opérations chirugical, personne ne vient jamais se plaindre quant ça tourne mal !!
[Adhur Anahid] Je ne suis que douceur, vous n'oseriez pas !
[Hardheal] si
[Warg Crête Rouge] Peuh, les femelles, les gamins... Je prends tout ce qui bouge. Vous inquiétez pas, ma hache fait pas la difficile...
[Rachkir] Mon arc, mes fléches, c'est ceci qu'il me manque...
[Experience 86] Du sang pour Altantis !
[Diamond lil] viens la femelle t'attend de pied ferme.... mon chou !


Certes, Diamond lil peut se targuer de faire partie du clan ayant fait tomber le plus d'adversaires, mais trop nombreux encore sont ceux qui sont rentrés aux vestiaires.
Et que dire de Hardeal et Mathilde bien présomptueux, qui n'ont pas même tenu le round !

Naar est fier de ses Barbares. La puissance de Bobor à travers Bestiale fait honneur à notre clan : 3 KOs à elle seule. Nul ne peut se targuer d'un tel exploit.

Comme de bien entendu, les Atlantes rient à gorges déployées : 4 KOs et nombre de rescapés !

Viennent ensuite les Apeyros - quoique derrière les Barbares - qui font passer les japements atlantes pour de faibles tintements ! L'Apeyro est bruyant, et se gargarise de ses maigres 2 KOs.

La vermine de la Chambre 13, du Désert des Larmes ou de la Rose ne font pas trop parler d'eux : 1 KOs pour chaque clan, et l'assurance de passer pour des clans de seconde zone.

Quant aux autres, les Jacky, Vieux, Terres désolées, Réservoirs Dogs ou Larmes de Sang, on ne les entend point, et c'est tant mieux.
Nul ne sait ce qu'ils faisaient là, à part s'offrir en sacrifice !

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Dim 10 Juin 2012, 12:53

Les râles de souffrances se sont multipliés lors de ces deux derniers rounds. Agarash s'en va rendre compte à son Maître de la tournure des évènements.

Que le maître Naar jette un oeil sur :

le COMBAT des CLANS - round 2

Force est de constater que les Atlantes - malgré le très haut niveau de gloire auquel ils gravitent habituellement - savent aligner de jeunes recrues pleines de talents : 7 KOs et une domination sans partage sur ce second Round. Diamond lil s'est mise en retrait, et a laissé ses compagnons pareurs - dont la prometteuse Haifa Tigue - épuiser ceux qui ne s'étaient point prémunis contre ce type d'attaque. malgré le peu de spectacle offert, le public en redemande...allez savoir pourquoi celui-ci se passionne pour ces entrechats d'acrobates...

Réveil des Vieux ! La sieste est finie, et ils créent la surprise en alignant 3 KOs durant ce second round, ce grâce à Vieux Vin à la parade. Résultat équivalent pour les Barbares, avec une Bestiale toujours en grande forme. Le public ne s'y est pas trompé et l'ovationne à chaque début de round désormais. Le public veut du sang, les Barbares lui en donnera, et en quantité !!!

La Rose sanglante a passé la seconde, avec 2 KOs de Guillaume le faible, mais c'est largement insuffisant pour motiver durablement le public de supporter ce clan sans panache.

Des autres, Désert, Jacky, Apeyros, Terres, Chambre, Larmes ou Reservoirs, il n'y a rien à dire hormis que le public les honnit dès qu'il entrevoit l'ombre d'un danseur émanant de ces clans.

Que le massacre continue...
Dernière édition par Naar le Dim 10 Juin 2012, 13:12, édité 1 fois au total.
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Dim 10 Juin 2012, 13:12

L'arène n'est plus que sang et sueur, de ci de là gisent des lambeaux de cuir, des lambeaux de peau, des lambeaux de métal...
le nombre de participants a été divisé par deux. Mohja trouve cependant qu'il en reste encore beaucoup trop. La sentence du seigneur des lieux ne saurait tarder. Mais Naar prend du recul, et pose son sombre regard sur :

le COMBAT des CLANS - round 3

Maudits Atlantes. Ils récidivent leur performance du second round, avec 7 KOs partagés relativement équitablement entre frappe et épuisement.
Mais ce résultat leur coûte cher, très cher, avec la perte de Hun Becil et surtout Diamond lil tombée sous les coups de...Bestiale ! L'affrontement des deux titans de la frappe a eu lieu, et force est de constater qu'un Atlante, même soutenu par nombre de coéquipiers, n'est que faiblesse et pleutrerie face à une barbare en pleine possession de ses moyens. le prochain round risque d'être plus difficile désormais. Et tout repose sur Haifa tigue pour continuer la belle lancée de ce clan.

les Barbares restent sur leur rythme de croisière, à 3 KOs tous infligés par Bestiale. Venus à 4, ils ne sont plus que 2 pour tenir la distance. Je constate avec joie que notre Archidruide remplit correctement son office.

Le Désert des larmes se réveille un peu, avec 1 petit KO de Mérovée. De même pour les Jackys avec un Maximoui bien seul. Vieux Vin des Vieux fait peine à voir, avec un seul petit KO malgré son potentiel.

Du reste des Clans, nombre de commentateurs n'en parlent plus, et la plupart les confondent avec le public venu voir les vrais gladiateurs. S'ils continuent comme cela, ces ombres-gladiateurs finiront par demander des autographes aux Atlantes !

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Lun 11 Juin 2012, 19:25

Misérable...Misérable...MISERABLE ...MISERABLE !!!

Le Combat des Clans - round 4

Mais c'est quoi cette MASCARADE !!!! QU'EST-CE DONC QUE CETTE MASCARADE !!!!
4 petits KO, QUATRE !
Dont 3 KOs par cette $#%£/§ d'Haifa Tigue des Atlantes !
Ou sont les Barbares ?
Ils se reposent ??!!
Agarash, tu me feras le plaisir de coller Cadak au cachot pour 120 jours dès sa sortie du Combat des Clans !

Il y a intérêt que le prochain round fasse montre de plus de panache. Je sors à l'instant du salon de Mohja, et on peut dire qu'il n'est pas content. 14 millions de cr de pertes ! Sans compter les produits dérivés et les droits de retransmission ! Il parait que l'holosond s'attend à une chute de 42% des audiences pour le prochain round ! Mohja ne le permettra pas !

Il m'a annoncé qu'il prendrait largement parti pour les Atlantes au prochain tour. Il compte aussi montrer au Desert des larmes un geste de soutien pour la prestation de Mérovée des Francs : 1 KO.

Aux autres : le mépris, et comme punition : l'ire du public, et ce quels que soient les mérites passés !
Sauf pour la Chambre 13, qui a trouvé le moyen d'être le plus ridicule des clans, en se faisant éliminer en premier, même devant les Jackys

D'aucuns considèrent les Atlantes et les Vieux comme les meilleurs prétendants désormais !

Et comme d'habitude : que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Mar 12 Juin 2012, 13:31

Pendant que les français s'offrent un match très nul, Aspic cultive son venin, dire qu'on le prenait pour une couleuvre, quelle erreur !


Du sable dans l'oeil


Mords moi ! (quarts de finales )

Tandis que les Loups gris s'empêtrent dans leur tactique de repos (ça marche moins bien quand on se repose une action sur deux ), les Fremens dévoilent leur arme pas si secrête, la parade de Korba.
Hé oui, tout le monde le savait mais personne ne s'y attendait, récupérant ses forces au soleil, la vipère s'est fait passer pour une couleuvre avant de se jeter sur une portée de louveteaux sans défense.
Le réveil est difficile côté Jackys mais Aspic reste discret, son tournoi ne fait que commencer et il va devoir aller d'exploits en exploits pour survivre à ce tournoi.


Les Trolls pétrifiés ! (demi-finales )

Avec 2 illusionnistes purs, un illusionniste pareur et un troll nain à la frappe, l'équipe d'Ouya n'est plus ce qu'elle était, pourtant, elle gagne et le repos de Liefa n'y est pas pour rien.
Mais aujourd'hui, en face, il y avait trois menaces et un bon leurre.
Pris à leur propre jeu, les Trolls déjouent, le prêcheur détruit la machine bien rôdée d'Ouya et il ne reste plus qu'à terminer le travail à la parade.
Belle démonstration des Fremens qui auront une équipe vraiment redoutable lorsqu'ils auront remplacé Jessica.


Le roi de la parade !

Stratego a mis tout le monde d'accord à la parade, exit, les Celtes, trop verts pour le haut niveau et il s'offre Bacchai sur son terrain de prédilection.
Beau match en demi-finales, l'Aera Digiti n'a pas manqué son baroud d'honneur sous les couleurs Atlantes, faisant honneur à son ancien clan mais Stratego est intraitable et une fois éliminé l'arme secrête de Bacchai, le match est plié.

Qui est le roi de la parade ?
Nain ? Il faudrait qu'il y croie lui même.
Ouya ? Mais où sont ses pareurs ?
Celtes ? Ils ne sont pas au niveau.
Bacchai ? Stratego vient de prouver le contraire.

Le roi de la parade, ce n'est pas Vico, non, c'est Stratego !
Treeeeeeeeemblez, pauvres fous !


Une finale inédite entre les Fremens que personne n'attendait (ce n'est pas entièrement rai, un parieur l'attendait, mais de qui s'agit-il, c'est ta mère, Aspic ? :siffloter: ) et Stratego, l'ultra-favori.
En quelle mesure Inglorious a-t-il perturbé la hiérarchie de ce tournoi ?
Quelles chances ont les Fremens ?

Pour le savoir et aussi pour réconforter tout le clan Apeyro à l'issu du combat, ne manquez pas la finale, Stratego - Fremens !

Bon match à tous les deux, faites honneurs à vos clans !
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Mar 12 Juin 2012, 18:18

faiblesses, lenteurs, épuisements, huées du public...jetons un oeil sur :

Le Combat des Clans - round 5

Comme à son habitude, le round débute par la chute de L'homoncule de Peter Aerts des Larmes, qui ne sert à rien sauf à faire le pitre devant les spectateurs.
La suite se révèle à peine plus intéressante, avec une Haifa Tigue des Atlantes en recul de performance ! Elle s'offre le Great Khali des Vieux et c'est tout. Le public applaudit bien timidement cette misérable prestation...

L'on poursuit avec Bestiale des Barbares qui a plus de muscles que de cervelle ! Cette gourdasse aux biceps proéminents en oublie de se reposer, et s'effondre en frappant Zwiip ! Il faut avouer que ce petit droid Apeyro a encaissé tout ce que la Barbare donnait ! Les huées accueillent la Barbare sortante, et le jeune archidruide aura désormais bien du mal a éviter les couteaux et autres projectiles lancés par le public !

Revenons aux Apeyros avec Tya Note Yoko qui se révèle en ce 5ème round et s'offre la rose des...Terres désolées : faible prestation, mais cela a réveillé quelque peu le public.

Et c'est tout, le round s'achève sur peu de sorties, et le public avoue sa lassitude devant si peu d'entrain. Vieux, Terres, Desert, Jacky , Barbares, Rose ou Larmes sont transparent, et s'attendent à recevoir nombre de projectiles contondants...
Nul doute que le seigneur des lieux ne tardera pas à mettre fin à cette mascarade sous peu...

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Mer 13 Juin 2012, 17:26

Le Combat des Clans - round 6

Il ne s'est rien passé...
























Si si, promis, rien de rien ! pas un KO, pas une estocade, rien !

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Jeu 14 Juin 2012, 18:17

Le Combat des Clans - round 7

Dolly des Atlantes a mécontenté le public, et celui-ci se venge en lui faisant boire une décoction qui la fait tomber immédiatement dans les pommes !
le décompte commence :
public 1 - gladiateurs - 0 !

Légèrement inquiété par cette ire populaire, l'homoncule de Peter Aerts (aussi appelé "le cul du Coeur") des larmes de sang décide d'abandonner le combat à la 51ème.
public 2 - gladiateurs - 0 !

Petite sortie de léthargie pour Maximoui des Jackys à la 145ème qui s'offre Baal à la frappe, le soigneur attitré de la Rose Sanglante !
public 2 - gladiateurs - 1 !

Enervé de n'avoir pas pu transformer l'essai du 4ème round, Mérovée des Désert des larmes se paye la tronche de Guillaume, de la Rose Sanglante ! à la parade.
public 2 - gladiateurs - 2 !

Certaines mauvaises langues signalent que la Rose saigne...et sort de la compétition ! :lol:
Mohja, depuis son holoprojection semble de fort mauvaise humeur...
des têtes vont tomber !
Maximoui et Mérovée, bien seuls dans leurs clans respectifs, poussent un ouf de soulagement car la colère du Maître semble plutôt dirigée vers les autres clans : ceux qui se sont reposés adossés au mur : les Atlantes, les Vieux, les Barbares, les Larmes, les Apeyros et les Terres désolées...

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Sam 16 Juin 2012, 11:48

Le Combat des Clans - round 8 et 9

le round 8 se déroule comme le 6 : pas un KO et une forte impression de déjà-vu pour le public.
Le mécontentement du Maître Mohja se fait de plus en plus visible, et certains spectateurs lancent déjà nombre d'imprécations aux gladiateurs.

C'est perclus de blessures, et le moral bien bas, que les gladiateurs entament ce 9ème round.
Le public démontre alors que c'est lui le plus fort ! Il rend Peter Aerts des larmes de sang tellement fourbu que l'archidruide Cadak des Barbares n'a qu'à lui souffler dessus pour qu'il s'effondre quasi instantanément ! : Un KO pour les Barbares.

Le grondement sourd des supporter impressionne si fortement les Atlantes, qu'Haifa tigue est envoyée au casse pipe pour ramener des KOs.
Bien lui en a pris, car elle aligne Rackir (Terres désolées) et Maximoui (Jacky), sortant par la même ces deux clans de la compétition ! 2 KOs pour les Atlantes.

Que le massacre continue...
Dernière édition par Naar le Dim 17 Juin 2012, 08:36, édité 1 fois au total.
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Dim 17 Juin 2012, 08:35

Le Combat des Clans - round 10

Le combat dure, et dure...les combattants sont poussés dans leurs derniers retranchements, pour tenter de complaire un tant soit peu au public de plus en plus exigeant !

Certains ne résistent pas à la foule en colère, et s'effondrent instantanément. C'est le cas de Tya Note Yoko des Apeyros

D'autres sortent de leur rôle purement défensif : Cadak des Barbares et Zwiip des Apeyros en sont de parfaits exemples, et chacun d'eux signe un KO (respectivement contre Balor des Atlantes et Vieux Vin des Vieux).

Il ne reste désomais que 8 combattants en piste sur les 67 qui se sont présentés il y 10 jours :
- Mérovée du Desert des larmes
- Zwiip des Apeyros
- Archidruide Cadak des Barbares
- The Protector II des Larmes de sang
- Da Destruction et Ecrit tôt des Vieux
- Haifa tigue et Adur Anahid des Atlantes

Rien n'est joué, car les malus du public vont tomber sur 6 combattants au round prochain.
Ce Combat des Clans reste finalement très ouvert, suite au manque de performance des Atlantes sur ces derniers rounds, et chaque clan a sa chance !

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Lun 18 Juin 2012, 19:30

Le Combat des Clans - round 11

De mémoire de Barbare, nul Combat des Clans n'aura duré aussi longtemps !
Le lent saignement des participants vers les égouts de la tour de Mohja continue, et c'est au tour d'Adhur Anahid des Atlantes de succomber aux assauts du public !

Suivie de très près par Ecrit tôt des Vieux

Et suivi encore après par...Adhur Anahid des Atlantes ???


Cependant, des observateurs attentifs auront remarqué le manège peu subtil de Protector II des Larmes des sang, qui semble avoir graissé la patte de la guilde des biomécaniciens. Le voila avec un anneau de puissance et il semble reprendre confiance en lui !

Il reste 6 participants, pour 6 clans.
Toute sortie est désormais irrémédiable !

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Mar 19 Juin 2012, 10:19

Tandis que Daigotsu résiste péniblement à Reysen sans espoir de rendre les coups, des légendes de l'arène s'éteignent.
Bon vent, Jaltruik, Gottri, Maggie Tar, Vic, Elric ...
Puissent vos successeurs faire autant parler d'eux.


Du sable dans l'oeil !

Aux sombres héros ...

Petite aparté sur un des héros qui a fait couler tant d'encre et qui, avec des niveaux de voies de 64 et 63, tient le record absolu de développement de voies (si je me trompe, dites-le moi, j'avoue n'avoir pas regardé tous les combattants ), battant même de 4 niveaux le mythique Vieux rusé.

Des compétences développées de façon anarchiques, ça sent l'artisanat, le combattant de première génération qui a résisté envers et contre tout.
Tel Vieux Rusé, elric est un Temps / Lames qui a bénéficié d'une longévité extraordinaire, ce qui, en soi, mérite cet hommage.
Bravo, Niko, pour cette performance !


Un tournoi sucré-salé !

De nombreuses écuries viennent se montrer ici, après le rouleau compresseur nommé Stratego, on vient se détendre, boire une bière et faire péter les cahouètes, tel Bauchy qui aura l'honneur et le plaisir (ouch ) de jouer les sauvageons le premier.

Côté favoris, on avance clairement à deux vitesses.

Les parieurs plébiscitent Aphex et Les Huns en bas de tableau.
Il est évident que ces deux équipes auront leur mot à dire.
Aphex et son équipe rouleau compresseur face aux terribles Huns, une équipe récemment éclose et qui est loin d'avoir montré son plein potentiel, l'affiche est tentante mais la réalité de l'arène tranchera.

Quelques challengers sont tapis dans l'ombre, certains venant la fleur au fusil, d'autres préparant des plans machiavéliques pour supplanter le calife !
Quehe est l'un d'eux.
Malgré le deuil qui vient de le frapper, l'Atlante a de la ressource et nul doute que pour sa première participation à un tournoi, Germène va faire parler d'elle.
Comme à son habitude, Quehe pourrait même créer la surprise.

En haut de tableau, rien à dire, ou presque, ce sera Hasjarl ou rien !
On va faire dans le sanglant et l'addition sera clairement salée.
De nombreuses équipes attendent de voir ce que vaut Reysen en tournoi avec seulement une partie de son équipement hi-tech, et oui, Mohja a parlé, et les règles ont été modifiées, le dopage à l'énergie est aujourd'hui interdit en tournoi ou en tout cas limité à un gentil bonus de +5.
Les monstres rendus fous par un dopage intensif vont-ils tous reprendre visage humain ?
Reysen va-t-il encore défrayer la chronique ?
Nul doute que oui, Hasjarl n'est pas connu pour sa tendresse et Reysen n'est pas Daigotsu, il mise sur l'attaque et pas sur la défense, bref, ça va faire mal aux gencives !

Jacky, Csacba, Shedu et Renegade se regardent en chiens de faïence pour savoir lequel d'entre eux aura l'occasion de tomber sous les coups du terrible toutou à sa mémère, le petit Cucule.

De nombreux challengers se détachent du lot avec des duels très intéressants.
Notons le fameux Crépuscule - Guardians, avantage à Crépuscule qui pourrait bien créer la surprise et se hisser en 1/8èmes de finale mais Guardians et Modernwarriors vont se dresser sur sa route et chacun d'entre eux aura ses cartes à jouer avant le passage à tabac du troisième tour.

A suivre aussi les fameux Abyme - Q Base et Death & Roll - Monastère Kaï sans compter un joli Berbères - BGM et un intéressant Scrap Bastards - Léviathan pour compléter le tableau.

Avec en pronostic spécial la surprise des Curaduires qui pourrait tirer son épingle du jeu face aux hordes analphabètes de Bebel !

Ici les journalistes qui se mouillent, à vous les studios !
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Naar » Mar 19 Juin 2012, 10:46

Le Combat des Clans - round 12

Le public a défoncé les grilles !
C'est dans une cohue indescriptible que les organisateurs du combat tentent tant bien que mal de ramener un semblant de sécurité dans l'arène et ses alentours.

Apparemment, Da Destruction des Vieux, Mérovée du Desert des larmes, Zwiip des Apeyros et Haifa Tigue des Atlantes ont succombés ! Cela pose d'ailleurs problème au Manager Apeyro qui crie au scandale ! Mohja semble le regarder d'un air dédaigneux.
Leurs corps inanimés sont extraits par les services de sécurité vers l'hopital le plus proche.

J'aperçois cependant The Protector II des Larmes de sang et Archidruide Cadak des Barbares encore en lice, bien que passablement amochés ! Et l'incident semble leur avoir donné l'envie de s'y remettre.
Ils passent donc le round à se frapper et se soigner, sans parvenir à se départager.

malgré l'important cordon de sécurité déployé par Mohja, le public semble électrique, et prêt à réitérer l'émeute de ce round ! D'aucuns considèrent que le premier à rentrer en scène au prochain round laissera le suivant remporter le combat ! Ca sent donc la poudre pour l'archidruide Cadak qui ouvre traditionnellement la marche à chaque round !

Que le massacre continue...
Naar
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Esthel » Mar 19 Juin 2012, 17:44

Après un combat des clans où le public s'est montré plus fort et violent que le plus puissant gladiateur en lice, nous retournons aux affaires avec le prochain tournoi !
La foule veut du sang, du massacre, elle n'a pas eu son comptant, mais étrangement les places pour ce tournoi ont du mal à s'arracher. On murmure dans les ruelles de la ville que les gens ont en assez de voir des combats de parade. Les bannières aux couleurs de Bersekers et Stratego, vainqueurs les plus récents se font de plus en plus rares et on recense même des actes de vandalisme dans les locaux des Atlantes et des Terres Désolées ! La masse populaire a profité du combat des clans pour montrer son mécontentement. Mérovée et Haïfa Tigue ( deux pareurs ! ) ont été touchées sévèrement, ce qui nous montre bien la mauvaise ambiance générale.
Nous arrivons donc à un bien étrange tournoi. Le dernier a prouvé la domination de la parade, avec le parcours de Stratego bien sûr, mais aussi des Celtes, du Fremens version Korba pareur, de l'Aerati Digiti... et la finale précédente des Blooyds Bastard ne parvient pas toutefois à cacher le drame. Que deviennent les bourrins, où est le spectacle ? Il n'y a plus que des experts en contre, de vulgaires danseurs ? Et que deviennent les duels dantesques entre offensifs et soigneurs ? Des duels Vieux Rusé-Roméo, Elios-Rhapsody, Maggie Tar-Bug Bastard ! Pour contrer la parade, il faut se reposer maintenant ? Mais... mais c'est chiant !
Alors, on observe, on attend, et on espère un miracle. Ce tournoi ne soulève pas les masses, le public fait grève, ils seront tous à huis clos. Et si une équipe de pareurs gagne... mieux vaux ne pas y penser.

Malgré tout, des nouvelles équipes en profitent pour entrer dans le grand bain. On les oublie trop souvent, mais pour une fois parlons-en !
Premier sur la liste : Varkteam, du coach Varkim. Renvoyé de la Rose pour une raison inconnue de nos journalistes (oui, ils sont intérimaires désolé...), Varkim a rejoint le Désert des Larmes enthousiasmé par les promesses de Syrdahar. Vous y trouverez des femmes, de l'alcool à profusion, la gloire et le bonheur ! Mais même s'il n'a obtenu que du sable et des coups de soleil, Varkim ne désespère pas. Il est là, il continue à se battre, et a bien l'intention de laisser parler sa PUI !
Face à lui, un nouveau qui n'en est plus vraiment un. 148 gloire déjà, donc plus classé dans les rookies ! En plus, c'est un Vieux... mais nous ne le connaissons pas. Son nom : Spartacus de LudusMagnus ! On pourrait croire comme ça à une deuxième version de l'Olkarum mais il n'en est rien, l'entraineur est sans doute un gladiateur romain, mais ses combattants sont des gladiateurs... bigarrés. Et ils partent favoris pour le premier tour.

Les Francs. Vous les connaissez tous sans doute déjà. En basse gloire, ils font la loi, la pluie et le beau temps. Les joyeux mérovingiens sont imtombables, et nous en avons encore eu une fois la preuve dans ce combat des clans. Ce sont des clones bâtis sur le même moule, les gladiateurs les plus compliqués de l'arène à affronter, et ils sont enfin en tournoi. Malgré la différence d'ancienneté par rapport à son premier adversaire, les paris sont pourtant équilibrés. Vous les craignez, vous savez qu'ils peuvent être la révélation de ces prochaines semaines.

Un petit mot sur les Fanatiques ? Ils se sont déjà révélés, et vous ont fait une bonne impression. Tellement que quelques courageux les voient passer contre Nains. Est-ce possible ? Une équipe en phase ascendante contre une autre vieillissante qui entre tout doucement dans un cycle léviathonien dont il sera difficile de revenir ? J'y crois. Clonibem, leader du Désert des Larmes a sa plus grosse performance au bout des poings.

Frank Dux Team, le moins glorieux du tournoi, 19 gloire au compteur et pourtant une volonté hors norme et un courage exemplaire. Le nouveau Chambre 13 qui va affronter son mentor pour un premier combat d'apprentissage. Reivax va faire visiter l'arène à son nouveau membre avant de se retrouver à l'hôpital ( ou à la morgue ) pour une durée indéterminée.

Chambre 13 versus Barbares encore une fois, et deux newbies dans l'arène. Amazones contre Avatars of Naar. Tout le monde aime Naar ( voir les derniers messages des commentaires de la Gazette), et même si on aime cependant plus encore les jolies demoiselles athlétiques en cuir moulant, les parieurs eux, votent pour les Avatars. La gloire est à peu près équivalente, l'ancienneté aussi, et Naar est privé de son Archidruide, mais comme on a dit précédemment, le public veut du sang, il en a marre des tafioles ou des femellettes et donc encouragent les Barbares. Avec eux au moins, ils sont sûr de voir une boucherie !

Ils sont 300, mais là ils ne sont que 4 (c'est con les règles de l'Agon... on se croirait chez les Athéniens.). Moins de 100 gloire, et oh qu'il est mignon le petit rookie, oui qu'il est mignon... mais dommage qu'il tombe sur un ancien. Il n'aime pas les jeunes qui n'apprécient plus tout le talent de Dave et de Claude François. A mon époque...

211 gloire, c'est trop pour Fafanécurie, on passe désolé !

Par contre Death and Roll est dans les cordes. Gaaaaaazdaaaaag le retour ! Il a déjà prouvé qu'il n'était pas revenu pour rien, et a accumulé quelques performances ( et a déjà perdu un combattant...). Là face à un autre Vieux, que peut-il faire ? Le bouffer et reprendre sa place de 4ème écurie des Vieux ? C'est parti... musique maestro !

J'aime beaucoup Popol. Et Mnuff porte ce petit surnom avec beaucoup de classe. Vous ne les aimez pas, ils vous prennent tous vos sous, se font une fortune sur votre dos, dirigent le monde du haut de leur nid doré, vous avez toujours voulu les frapper, leur faire voir ce que signifie vraiment démocratie, et bien, Mnuff les a fait venir parmi vous ! Nicolas,Jean-Luc, Segolène, François. Rien qu'à la lecture de ces noms, vous êtes déjà énervés ? C'est fait exprès ! Tabass... ah merde, c'est une équipe de pareurs au premier tour, ce sera pour une prochaine fois...

A 137 gloire, M. O'Sterone a fini son test, et peut entrer dans la bataille. Encore une chambre 13 ( la dernière en passant par la droite, il y a un Pikachu dessiné dessus, vous ne pouvez pas vous tromper) et un match ma foi... où une surprise peut arriver.

Clonibem n'est pas le seul à préparer une armée de clones. Mais là où il forme des Pegasus en puissance, pareur résistant et infatigable, The Mystery mise sur l'attaque, que sur l'attaque. Et faut avouer, que ça ne lui réussit pas, autant en individuel qu'en tournoi. Cependant, l'effort est louable et la Gazette espère de tout coeur qu'il arrivera à ses fins et que son clan se développera. Pour cela, un petit coucou sur l'Agora de temps en temps ne serait pas du luxe...

Ils sont là, ils sont là ! Et je les aime bien, eux... Pareur, cogneur, perturbateur, soigneur, copain de moi ! Obélix est mort, Ordralphabétix l'a remplacé. Et même si l'équipe pue un peu plus le poisson pourri, elle a toujours fière allure. 167 gloire, et un obstacle de taille au premier tour. Dommage.

Personne ne les aime. Ils sont tout seul dans leur clan, voilà les gladiateurs de la Voie ! Et les guerriers du Bien et de la Justice, aux ailes argentées et à la harpe rutilante, vont venger tous les alliés que Musashi a ciblé par erreur. Allez, les Chaos God, et que la Lumière triomphe !!!!

Un Apeyro. Et l'espoir revient dans la Tour. Il y a des Barbares, il y a un Apeyro, peut être que cette fois, on va enfin avoir droit à de l'action ? Les MAC, ils sont sexy, ils ont des femmes, de grosses voitures, des crédits à foison, et se présentent comme les héritiers de Fonz. On l'appelle le Prodige, le Surdoué, les teens en sont folles. Premier match contre un Vieux, un ennemi séculaire. Si Mac_Ak perd, Big Bastard s'occupera personnellement de son cas.

La vie est plus belle en rose, et MacFly ( tiens, encore un Mac !) l'a tout de suite compris en demandant le recrutement à la Rose Sanglante dès son entrée dans l'arène. Des débuts remarquables et remarqués avec Amnezia directement inscrite au combat des clans, et les autres combattants enchainant les victoires. Eredan va faire ses premières armes en tournoi contre FYD, le tombeur du Léviathan. Qu'il prenne garde... à ce qu'il mange avant le combat, car la Rose a en son sein un cuisiner terrible, fabricant de cookies empoisonnés !

Cool, un match entre rookies, ça m'économisera de l'encre ! Tout en finesse/Junkers ? La puissance brute barbare, le sang et les muscles, contre la technologie et les implants cybernétiques. Deux écoles s'affrontent. Qui de la hache ou du laser vaincra ? Arzentoch est le dernier Jacky, le plus jeune, et certainement un des entraineur les plus prometteur de la Tour. En face Bobor, encore un héritier de Fonz, qui a prouvé maintes fois qu'il n'était pas là pour parer en collants, et jouer à la dinette. Un bon affrontement, et ça fera du bien de voir un autre rookie au deuxième tour.

Ils sont petits, ils sont moches, ils sont verts, puants, aigris, et ils ne s'appellent pas Nicolas. Ce sont les Gobelins ! Tout juste 100 gloire, mais vous connaissez ce genre de créatures. Ils n'ont pas la puissance d'un orc, la résistance à l'alcool d'un nain, la grâce d'un troll ou le sex-appeal d'un bastard, mais ils sont teigneux, rusés, vicieux, ne lâchent jamais rien, et peuvent un jour même être élu présidant de la République ! En face, Mehrorn n'a toujours pas fait entrer ses orcs sur le devant de la scène, il n'y en a qu'un : Rorg Grishnak mais il se fera, je pense, un plaisir de taper sur ses cousins hargneux...

Karelod, 137 gloire, deuxième écurie du Désert des Larmes, et pourtant, ça ne me dit pas grand chose. Donc euh... bonne chance ! Et gaffe à Birmital, crois-moi... Gagne ( si possible à la parade), et tu feras certainement un heureux ! Par contre, il est collant, et quand il donne son amour, c'est complétement.

Je m’apprêtais à faire un paragraphe sur les Extras, mais 336 gloire !!!! C'est plus du newbie ça... donc tant pis, et na. Apocalypse donc, de Apo ( un cousin à Apu ?). Guerre, Ruine, Famine, Kaos, c'est prometteur comme noms ! Au dernier tournoi, nous les avons vu passer le premier tour. Aujourd'hui, ont-ils le niveau pour se dresser face à la première écurie de la Chambre 13 ? Probablement pas, mais peut être une surprise possible. J'avoue avoir un peu suivi cette équipe, et c'est prometteur. A la moindre erreur de tactique, les Cavaliers chargeront...


Moi qui pensait avoir choisi la solution de facilité en parlant des rookies, je vois maintenant mon erreur ! Pfou, ça m'a donné faim, pis j'ai mal à la tête, et j'ai loupé Digimon à la télé... Mais ça valait le coup. On ne parle pas souvent d'eux, et j'en ai marre d'entendre que Stratego, c'est le plus beau, le plus fort, qu'il sent bon, et qu'il a une grosse... Sur ce tournoi, on va d'ailleurs en souper avec l'éloge continue d'Hasjarl et la critique du moindre Apeyro, Terres Désolées ou autre Jacky, donc voilà, les jeunes sont présentés. Les Barbares, la Chambre 13 et le Désert sont venus en masse, mais chaque clan à ramené un de ses nouveaux, et j'espère que vous vous taperez dessus dans la joie et la bonne humeur ! On a tous commencé, et c'est les premiers tournois qui sont les plus difficiles. Profitez-en pour suivre les combats, participer au forum, et surtout n'écoutez pas les mauvaises langues ( celles qui jouent à la parade et adorent siffler), et amusez-vous !
Esthel
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Ven 22 Juin 2012, 11:38

Pendant que la France continue son euro ... Mais au fait, que fait la France ? J'avoue, je n'ai pas du tout suivi, tant pis, au moins, sur challengers, il y a du Sang et des Larmes.

Du sable dans l'oeil !

Le combat le plus court !

Il est signé Rohel en 34 secondes.
Comme à son habitude, Musashi, qui n'était là que pour prendre la place d'un autre entraineur, retourne chez sa mère.

A noter la performance d' X Tra qui élimine Apocalypse en 43 secondes et celle de Runique qui fait de même en 41 secondes avec Frank Dux qui pourtant, espérais bien conclure, avant-hier soir.


Le combat le plus ordonné !

Les Huns face au jour J.
Une seule compétence passive pour les 4 combattants de The mystery, le durcissement (4 durcissements, donc )
Le premier Mysterien tombe avant qu'un seul de ses camarades ait esquissé un mouvement, victime des terribles tartares.

Image

Puis, comme un seul homme, les trois survivants se lancent au combat simultanément mais ce ne sera pas suffisant, pas cette fois, il faudra revenir à l'heure H.
Allez, reviens, quoi ...


Le combat le plus attendu !

Quand Hasjarl rencontre Bauchy au premier tour, les Hordes Atlantes mangeuses d'enfants envahissent les gradins, du coup, les Apeyros sont relégués dans la fosse et il est même certains petits plaisantins pour leur lancer des cacahuètes (grillées et salées, les préférées de Fonz ).

Pourtant, contre l'espionnage, Hasjarl a trouvé la parade !
Reysen ne cognes pas, Cucule est à la niche mais ça ne durera pas, réservez vos places pour le prochain (massacre ) tour dès à présent.


Le combat le plus chiant !

Après leur exploit face au Spider clan, les Scraps étaient attendus mais force est de constater que leur panel tactique est insuffisant et ce n'est pas Esthel qui va animer le match, non, mon bon monsieur, amis Apeyros, cherchez du spectacle ailleurs.
Inglorious réussit deux KO mais il ne parvient pas à faire tomber le maillon fort du Léviathan, ni même le petit Roland, protégé par la raillerie d'Hector.
Circulez, y a rien à voir.


Le combat le plus sanglant !

Difficile à déterminer tant certaines équipes déploient un arsenal offensif impressionant.
Il y a bien entendu les Huns et leur méchant homoncule, Dreanen et son trio de cogneurs mais aussi les terribles Aphex qui cognent comme des sourds mais la palme reviendra à Rohel qui aligne 4 combattants offensifs avec une certaine réussite.


La victoire la moins attendue ! (quoi que ... )

Est signée les Curaduires qui alignent l'école des Anes pour le compte et avec un cimetière de 2 contre 3, il faut chercher la vérité de cette réussite ailleurs que dans les décès.
A noter que le surprenant mélange déstructuration - frappe de Bébel n'est pas très efficace en tournoi et que la reconversion en parade / destru est laborieuse.
N'est pas Nain qui veut ...

Côté Curaduires, on a un joli mélange frappe / parade qui fait des merveilles mais que vaut cette équipe en défense ?


Pas de pronostics pour le prochain tour, je ne vois pas la surprise du tour mais qui sait, il y en aura sans doute une, alors ne manquez pas les matchs !
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Moine Kai » Ven 22 Juin 2012, 20:55

Esthel a écrit:Par contre Death and Roll est dans les cordes. Gaaaaaazdaaaaag le retour ! Il a déjà prouvé qu'il n'était pas revenu pour rien, et a accumulé quelques performances ( et a déjà perdu un combattant...). Là face à un autre Vieux, que peut-il faire ? Le bouffer et reprendre sa place de 4ème écurie des Vieux ? C'est parti... musique maestro !!


Le bouffer et reprendre sa place de 4ème écurie des Vieux => non en fait.
Et puis mon arrivée a coincidé avec son départ, son retour ne peut signifier...que mon ascension ! :D

mais d'ici 2-3 mois, je ne serais plus si certain du résultat :?
Moine Kai
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Lun 25 Juin 2012, 16:12

Tandis que l'équipe de France continue sur la lancée du championnat du monde avec tout de même une légère amélioration dans l'esprit (en apparence, tout du moins ) et que l'Italie gagne les premiers tirs aux buts de sa carrière, l'arène a peur et l'arène s'interroge.

Face à la désinformation, un homme se dresse et va briser les idées reçues véhiculées par ceux qui ne savent pas monter une équipe de tournoi (en même temps, il n'y a pas de guide pour ça )

Cet homme, c'est moi (roulement de tambours )

Car voici ...


Du sable dans l'oeil !

Les pareurs, champions d'Europe grâce à la réforme ?

Flashback : quelques mois avant la réforme, la petite équipe des Celtes battait l'équipe de Mehrorn et ses deux repos compressés (+16 et +17 toutes les secondes ) d'Heden et de Gamlin ainsi que le repos double amélioration moyen de Rhapsody, sans compter les perturbations de Rhapsody et de Gamlin ainsi que la raillerie de Gamlin.

Comment cela fut-il possible ?

La tactique et les ciblages, what else ? (message à l'attention d'Esthel : même Georges Clooney, à côté, il peut aller se rhabiller )

Les pareurs pouvaient déjà faire de grandes choses, aujourd'hui, c'est plus facile mais ça ne touche pas les écuries les plus en vue de la tour qui savaient déjà comment faire tomber un gros repos, compressé ou non.


Les cogneurs bons pour la retraite ?

Ali, Hasjarl, Csacba et Rohel sont en train de prouver le contraire, Stratego et Quehe ont déjà démontré par le passé que le mix parade / frappe était le meilleur.

Non, les cogneurs ne sont pas morts, seulement, à présent, il y a des moyens de les contrer, fini les frappes irrésistibles à 100 toutes les secondes sans aucune défense possible puisqu'un simple reciblage vous exposait à 3 frappes minimum sans soin ...
Mais les cogneurs en blitz ou avec un schéma tactique développé ont de beaux jours devant eux.


Mais alors, qui sont les plus forts ?

A l'heure actuelle, personne, les frappeurs peuvent débloquer des situations que les pareurs mettraient trop longtemps à débloquer ou ne pourraient pas du tout débloquer et inversement.
Sans compter les autres types de combattants.


Et les matchs alors ?

Un rouleau compresseur nommé Ali

Les loups gris se plaignent, ils ne peuvent pas résister aux pareurs mais on l'a vu, ils ne pouvaient pas leur résister non plus avant la réforme.
Et quoi ? Ils ne peuvent pas non plus résister aux frappeurs d'après la réforme, frappeurs réputés faibles et inutiles.
Pas tant que ça finalement.

Dans le plus pur style des Larmes de Sang, Ali remet les pendules à l'heure, Mehrorn ne voit pas le jour.
Au suivant !


Combat fratricide !

Q Base contre la Mortal elite, l'affiche est belle mais la nouvelle équipe de Renegade est un peu verte et aussi un peu lente, Shao Kahn et Kabal ne peuvent pas la porter face à l'équipe bien huilée de Csacba.
Le blitz offensif revient en force chez les Larmes, Ali, Rohel, Renegade, ça cogne et pas qu'un peu !
Mais sur ce match, sans soins en face, Guan Yu sera impérial.


La "jeune" génération prend le pouvoir !

Le prochain tour oppose 4 "vieilles" équipes face à des équipes plus récentes.

Jacky et sa GF Corp est le plus ancien, il vient pour faire swinguer l'arène.
Viennent ensuite Hasjarl et ses terribles Sauvageons, trois fois vainqueurs de tournoi, le plus gros palmarès en lice.
Esthel et ses Léviathans qui ne font peur à personne, mais qui sait, la remplaçante de Sylve est-elle dans les bacs ?
Rohel pour terminer et ses terribles Chaos God, prophètes de la baffe et grands maîtres du gnon !

Pour leur faire face, toujours dans l'ordre d'ancienneté, je vous présente :

Csacba et son équipe Q Base qui se prépare à affronter le doyen du tournoi avec déjà deux étoiles sur ses combinaisons moulantes.
Ali et l'Aphex qui va s'opposer aux léviathans, difficile tournoi pour Ali, tant les différents protagonistes sont capés.
Nain, lui aussi deux fois vainqueur qui va venir titiller les Sauvageons.
Askook, votre serviteur et ses Celtes qui s'efforcent de ne pas se faire ratatiner à chaque tour qui passe et c'est à chaque fois plus difficile.

L'affiche du jour est clairement le Nain - Sauvageon mais tous les matchs vont offrir du spectacle.

Et n'oubliez pas de compter les points dans ce combat entre Anciens et jeunes.
A vos pronostics !

N'attendez plus pour réservez vos places.
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Lun 25 Juin 2012, 22:46

On a pas forcément le temps de tout lire, les commentaires ou les matchs, perso, j'ai un peu zappé le tour précédent mais en même temps, il est humainement impossible de couvrir tous les matchs tout seul, il faudrait 3 ou 4 commentateurs minimum.

Tout de même, l'intervention de Spartacus m'a donné envie d'aller voir ses matchs et c'est une belle surprise, autant que pour Naar qui bat les Curaduires.

Et oui, quand on a pas le temps de tout lire, on se dit, bon, Nain qui bat ludusmagnus, RAS, on passe au suivant, Naar qui tombe face à la GF Corp, normal, on passe au suivant ...

Quelle erreur, en jetant un oeil aux matchs du tour précédent (non commenté ), je découvre de belles surprises et voici donc, pour partager ces instants de découverte, un petit ...


Flashback

Au second tour, les Terres désolées perdaient deux duels clés contre les Barbares et les Vieux, retour sur ces deux matchs.
Bien entendu, la gloire revenant au vainqueur, ce sera l'occasion de découvrir ces deux écuries plus particulièrement.


Naar le Barbare

Les Curaduires ont une belle équipe en devenir, ça cogne, ça pare un peu, ça manque de pas mal de choses mais c'est prometteur, Géant Vert semble avoir de l'avenir dans l'arêne mais que dire de Naar, le Barbare qu'on ne présente plus et qui commence doucement à passer deux tours de tournoi la fleur aux dents ?

Chez Naar, on cogne forcément, Barbarian style oblige mais on pare aussi.
Une mode ?
Simplement du bon sens, ceux qui jouent toujours le même coup se font prendre tôt ou tard mais quand on diversifie un peu ses options, là, on devient dangereux.

Et là, Naar surprend, on le voit changer de tactique en cours de combat et terminer à la parade ce qu'il a commencé à la frappe, joli, intelligent et surtout, réussi.

Barbarian or not Barbarian, that is the question.
Qui a dit que les barbares étaient des brutes sans cervelle ?
Regardez ce bon vieux Schwarzy, il a fait du chemin depuis ses championnats de force athlétique (oui, le monsieur ne pratiquait pas la gonflette comme son frère ennemi de l'époque, le petit Sylvester ) et non, même le Conan mythique de Ron Howard ou du film de john Milius sorti en 1982 (ça ne nous rajeunit pas mes poulets ) n'étaient pas des demeurés.

Et les barbares le prouvent une fois de plus, il y a un cerveau pour guider toute cette masse de muscles !


Spartacus, c'est un film mais pas seulement !

Oh, un jeune vieux !
Et le voilà opposé à Stormstars, des Falling stars, stars, je ne sais pas mais pour ce qui est du "falling", il n'y a qu'à regarder son cimetière pour se rendre compte que son pseudonyme n'est pas usurpé, voici un sérieux concurrent pour Oxyrès.

Planquez-vous, chute d'étoiles !

Après leur démonstration du premier tour; tiens, là aussi on pare et on cogne dru; les étoiles filantes tombent sur un trou noir, attention, ça va faire mal !
Les hommes de Spartacus cognent copieusement et parent très fort mais pas que.
Les Falling stars n'ont d'autre choix que de tomber, une fois encore, c'est peut-être inscrit dans leur destinée.

A quand un duel Naar / Spartacus ?
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Askook » Mer 27 Juin 2012, 13:54

1 - C'est le nombre d'actions des Nains lors de ce dernier tour.
2 - C'est le nombre de vainqueurs de tournoi éliminés jusqu'à présent et aussi, le nombre de vainqueurs toujours en lice.
3 - C'est le nombre de Larmes de Sang éliminés par un frère de clan lors de cette compétition.

0 - C'est le nombre de combats gagnés au repos par les 4 demi-finalistes dans ce tournoi.

Plus que deux tours, faites brûler un cierge pour votre champion ou lancez des fléchettes sur la photo de votre pire ennemi en ruminant de sombres pensées.
Et pour vous détendre, voici :


Du sable dans l'oeil !

33 - C'est le chrono du match le plus rapide du tournoi, signé Nain !
Pourtant, face à Hasjarl, malgré la qualité de son équipe qui revient au doucement au plus haut niveau, Nain ne peut rien faire, c'était irReysenistible !

10 - C'est le nombre de KO infligés par Guan Yu, l'arme fatale de Csacba qui s'offre 3 KO sur le dernier match contre jacky.
Un match mené rondement par la Q Base.
Jacky a tenté de parer Guan Yu, en vain et seul Ote parvient à inquiéter ses adversaires.
Ce ne sera pas suffisant, Guan Yu met tout le monde d'accord et Ma Chao termine le boulot à la parade.

6 - C'est le nombre de jets de survie des adversaires d'Ali depuis le début du tournoi, planquez-vous, ça va faire mal !
146 secondes ont été nécessaires à Ali pour vaincre les Loups gris.
En 62 secondes seulement, le Léviathan mord la poussière.
Pas d'erreur tactique côté Aphex, les rouages sont bien huilés et ça fait mal.


Atlantes & Larmes

Comme pour fêter cette alliance qui avait hier 555 jours d'existence et aujourd'hui 1 an, 6 mois et 8 jours, c'est un duel Larmes de Sang - Atlantes qui va tenir l'arène en haleine pour la fin de ce tournoi épique qui a vu le retour en force des bourrins et la résistance d'une équipe de pareurs.
Pour confirmer la parité entre ces deux clans 3 Larmes ont vaincu 3 Larmes lors de ce tournoi pendant que 3 Atlantes ont vaincu 3 Atlantes.

Flashback

Il y a 1 an et 6 mois, Bacchai et Coach, anciens forgeurs, rejoignaient les Atlantes après la dissolution de leur clan.
A la même période, Les Larmes de Sang et les Atlantes s'alliaient.
A l'époque, je n'ai aucun moyen de connaitre la gloire des Larmes de Sang mais celle des Atlantes dépassait à peine les 900, sans doute loin derrière les Jackys, les Vieux et les Apeyros.
Depuis, les deux clans se sont hissés ensemble au sommet de l'arène.

Alors ne manquez pas les duels de demain car malgré tout, on est pas là pour se faire des papouilles, les vaincus repartirons avec des bleus et des bosses !
Brancardiers, à vos marques ...
Askook
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Ven 29 Juin 2012, 14:15

En attendant la finale et pour préparer le Tournoi Espoir qui se profile à l’horizon, nous avons décidé de vous proposer quelques interviews afin de mieux connaître certains des nouveaux protagonistes de l’Arène… Ombre et Lumière, deux faces d’une même pièce, Côté clair et Côté obscur… C’est tout de suite après notre page people !


People !

Eyh oui, après les Vieux qui ont choisi de virer au turquoise, les Apeyros se sont décidé pour troquer leur blason habituel contre un rouge bien gore… Nos informateurs infiltrés nous rapportent que, ulcérés d’être toujours confondus avec la Rose sanglante, les faucheurs de houblon se sont décidés pour repeindre leurs armoiries… La Rose s’est pour le moment refusée à tout commentaire, affaire à suivre…


Comme nous le disions donc, deux interviews, trois en réalités. Depuis le dernier Combat des Clans, on parle davantage des Barbares, et nous avons voulu donner la parole à deux de leurs représentants : Bobor et Naar. Afin d’apporter un peu de pureté parmi les serviteurs du chaos et de la destruction, nous avons joint Moine Kaï, aussi pieux que cupide, pardon, vertueux.

Sexe, alcohol and Bâston !


On a souvent dit des bourrins qu’ils sont des brutes sans cervelle… Bobor et Naar nous montrent que l’on peut taper, mais taper avec finesse… Ou du moins avec réflexion…


Bobor :

Pourquoi pas, en ce qui me concerne, comme on s'en doute le nom de mon écurie est ironique, j'ai bien l'intention d'avoir une écurie 100% bourrins. La preuve la soigneuse de mon équipe Bestiale s'est illustrée en combat des clans pour ses frappes.

Je ne conçois pas un combattant sans la voie des Lames, par contre j'essaie d'avoir une certaine diversité quand même (un bourrin-soigneur, un bourrin cogneur-rapide, un bourrin lent qui encaisse...).

A voir les combats de tournois, j'ai pas choisi la facilité, dur dur de lutter contre des pareurs-perturbateurs-railleurs avec que des cogneurs mais bon, au moins mes combats sont funs.

Pas grand chose d'autre à dire sur moi, vive la frappe, vive les cogneurs, gare aux gencives de nos adversaires.



Naar :

Pour ma part, mon écurie est partie sur la diversité : de la frappe pure avec Loup Enragé, du soin avec Archidruide Cadak ou de la finesse avec Traitor Vonotar.

Le Pitch, c'est : Naar invoque des avatars qui sont chargés de répandre le mal partout, et tous les moyens sont bons pour parvenir à mes fins !

Actuellement, je teste plusieurs combinaisons, et regarde ce qui fonctionne. le tournoi m'a d'ailleurs permis de constater que la raillerie est une arme mortelle en tournoi, mais largement moins efficace hors tournoi (cela exige trop de coordinations).

Mais comme je suis un Barbare, si je peux faire le max de KO, c'est mieux ! (vie ou parade, c'est égal, du moment que l'adversaire souffre...comme Egmont des Curaduires par ex. lors du dernier combat...).



Forcément, avec un tel programme, un Barbare digne de ce nom ne fait pas que descendre des bières à la taverne avec des demoiselles peu vêtues… Des défis sont à relevés, des quêtes dignes de ses divinités…

Bobor :

Ouaip j'aimerais bien une revanche contre Test O Stérone.



Naar :

Pour ma part, je focalise plus sur le CdC : 48 gloires, c'est pile dans nos attributions !
J'annonce d'emblée que Cadak sera de la partie.

Le tournoi espoir : oui, c'est un challenge intéressant, mais tant qu'on reste sur 64 équipes, on peut d'ores et déjà considérer que les Barbares n'ont pas le niveau ! Si c'est pour rencontrer des équipes à 600 gloires...

Dans tous les cas, il ne faut pas brûler d'étapes :

Avoir 4 combattants à niv20 est un pré-requis indispensable pour envisager un tournoi réussi, sans compter l'équipement qui coûte un bras !

Les adversaires, je les prends comme ils viennent. Si je dois perdre, l'objectif est de les faire souffrir le plus possible, qu'ils se souviennent que leur victoire est à la Pyrrhus !

Si je devais choisir un adversaire ? Un Chambre 13 bien sûr ! Violenter ce ramassis de pleutres est un plaisir sans fin ! Je salue d'ailleurs les gentilles amazones que j'ai piétiné lors du 1er tour de ce tournoi.



J'interviewe aussi le Moine pour ce numéro, et ce buveur de vin consacré a apparemment un programme d'extermination massive des Barbares... Ça me donne l'occasion de revenir sur leur vision de l'environnement actuel de Challengers et sur la place de leur clan...

Bobor :

Le moine? Avec son équipe de danseuses? Il compte nous exterminer comment exactement? En nous faisant mourir d'ennui?

Voilà c'est mon commentaire *Sifflote.*



Naar :

Notre objectif est bien sût d'être le premier Clan de l'arène !

Pour cela, nous avons établit une stratégie sans faille : on marche sur la gueule de notre prédécesseur dans l'ordre de gloire en appuyant bien sur les crânes, histoire qu'il ait du mal à se relever. On prends le suivant et on fait pareil.

Bon, notre individualisme forcené et notre manque de concertation réfrène quelque peu ces ardeurs sanguinaires...mais on y arrivera !

J'ajoute que piétiner la Chambre 13 est devenu notre sport favori !


Sur le Moine ?

Je dirais que c'est lui qui nous a parlé de l'arène. On est venus, on a créé les barbares, et on lui a dit :
viens chez les Barbares, y'a du challenge, y'a du sang, y'a d'l'envie !

Et ce timoré a préféré la quiétude de l'hospice des Vieux. Pire ! Il est allé faire un tour quelques jours à la Chambre 13 !
Depuis lors, il ne mérite que notre mépris.

Il a bien quelques gloires de plus grâce aux infirmières de l'hospice, mais d'ici 6 mois, les Barbares feront jeu égal avec lui, et attends-toi à du sang sur les robes de bure !

D'ailleurs, tu serais pas à moitié vioque toi là ? Collabo va !


C’était le dernier propos entendu avant que Gazdag ne s’enfuit en courant. Après coup, il nous a assuré être parti à la poursuite d’un camion de Whisky…

P-S : J’ai enlevé les smileys parce que je suis passé par un traitement de texte avant de publier ;)
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Ven 29 Juin 2012, 14:31

Après quelques rasades – disons plutôt bouteilles – de Whisky pour le déjeuner, c’est au tour de Moine Kaï d’être interviewé…

Hugh Moine Kaï, bon, tu vois, il est cinq heures trente du mat’ et il y a tes foutus prières qui m’ont réveillé… Les prières c’est un peu comme les paroles d’une bonne ‘zique, j’aime bien les comprendre… Alors si tu nous parlais un peu des divinités qui se cachent derrière le monastère, et de ce fameux Kaï autour de qui tous tes combattants semblent graviter (frère, garde du corps, demi-sœur du côté de la mère…)…



C'est quand même simple Gaz ! Tu devrais le savoir. Bon, pour toi, je rappelle le panthéon divin :

Les dieux de la lumière, Kaï (dieu du Soleil) et Ishir (déesse de la Lune), sont opposés au Dieu des Ténèbres. Le monde du Magnamund constitue le point focal de leur affrontement. Parmi les royaumes du Magnamund, certains sont alignés du côté du Bien, au premier rang desquels le Sommerlund. D'autres sont gouvernés par les serviteurs du dieu des ténèbres, qui lancent de fréquentes attaques sur les royaumes voisins avec leurs armées du mal. Ces offensives sont contenues grâce aux Sommerlundois et en particulier à l'Ordre Kaï, une organisation de moines-chevaliers ayant développé des pouvoirs psychiques et physiques particuliers.

Comme tu le sais Gaz, les Barbares s'opposent farouchement à moi. Tu comprendras leur animosité quand tu sauras que le Dieu des ténèbres se cache en leur sein !!



Ouais, Satan quoi…Tiens tu savais que mon ancienne écurie s’appelait les Hell’s Killers… D’ailleurs j’ai une blague poilante sur l’enfer… Ah oui, l’interview… J’interroge justement certains Barbares, Bobor et Naar, et, s’ils ont bien l’intention de provoquer l’avènement du Sang et du Mal, ils n’ont pas l’air de te considérer comme un mets digne de leur attention…


La peur peut-être ?



Quelques mots ou une question à poser à ces incultes ?


Non ! Seul le mal a élu domicile au sein de ce clan honni. Quelques répurgateurs sauront y mettre bon ordre bien assez tôt !
Suffit avec ces Barbares, sais-tu jeune présomptueux qu'il est malséant d'aborder le sujet du malin auprès des instances religieuses du Bien ?!! Parlons plutôt du Monastère, de sa progression et de ses objectifs ?



Eyh le vieux schnock à la calvitie précoce, c'est moi qui pose les questions, capiche ?!... Et sinon, le Monastère, sa progression, ses objectifs ?


Ma progression ?

Plutôt bonne.

Il suffit de regarder : gestionnaire de Clan 6 mois après mon arrivée, quelques regards élogieux portés par les chroniqueurs sur mon écurie, et une gloire de 344, 53ème au classement au moment ou l'on parle. Sans compter que j'ai rattrapé au classement certains de mes ainés de clan : Bebel, Mulet et dépassé d'autres qu sont arrivés plusieurs mois avant moi.

Certaines mauvaises langues diront que je n'ai pas eu la progression fulgurante d'un Crepuscule ou d'un Guardians. C'est vrai. Et pourtant j'ai fait mon maximum (notamment en effectuant la quête religieuse au sein du clan le plus souvent possible ) !

Il faut avouer que mes choix initiaux de voies/compétences pour mes 1er glads sont "exotiques". De plus, je déplore la perte d'une recrue de qualité, Adenazor parti trop tôt sous les coups d'une double ene (Monastère Kaï gagne la compétence : "animosité contre les nains").

Sa remplaçante, Afkaril est quasiment au bout de son entrainement, donc je commence à retrouver une équipe de tournoi à peu près compétitive, modulo mon fameux 4ème homme que je ne trouve toujours pas ! J'ai bien une recrue en formation, mais il faudra attendre six mois avant qu'il ne devienne titulaire !


Mes objectifs ?

La gloire bien sûr !

Que cela passe par les tournois ou les Combats de clans, le Monastère sera présent ! Et j'espere bien battre bientôt au tournoi des équipes qui m'ont battu précédemment comme le Leviathan, les Celtes ou les Heroes del Mar !

Si je peux encore gagner la cagnotte des parieurs à nouveau, je ne me priverais pas (bon là, c'est mal parti pour ce tournoi...)



Ouais, enfin d'un autre côté, les moines en toge de bure, ça ne fait plus recette depuis des années, même chez les vieux séniles des maisons de retraite... Si tu devais nous présenter l'équipe de tournoi idéale, qu'est-ce que tu mettrais dedans ?


Tu ne veux pas non plus que je t'organise une rencontre tête à tête avec Ishir ???

Y'a des choses qui ne se divulguent pas !

Ouste ! ou tu tâteras du candélabre !

...

insolent va !



Eyh oh, tu es dans la Gazette du Saignant ici mon garçon, faut donner un peu de soi ! J'hallucine, un vieillard en fauteuil me menace... La prochaine fois je te jette en pâture à Askook et Esthel, tu vas voir... Bon, tu as quelque chose à ajouter avant ta mise à mort ?

Gazdag quitte son interlocuteur visiblement impressionné par la menace, fier d’avoir restauré la hiérarchie (non mais !) et se met en chasse d’un camion… de bière cette fois, il faut bien varier les plaisirs !
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Ven 29 Juin 2012, 15:01

Revue des troupes. Avant que les pré-inscriptions du prochain Tournoi espoir ne s’ouvrent, nous vous proposons un tour d’horizon des challengers qui risquent d’y participer.


In the name of Honor !

A tous seigneurs, tout honneur, place à la Chambre 13 et aux Barbares !

Les deux clans rivaux ont l’occasion de briller et faire parler les armes. Bobor a d’ores et déjà annoncé la couleur, et veut la peau de Test O Stérone. Les paris sont lancés, les déclarations Fu Langiennes attendues.

Viennent ensuite les jeunes pousses du désert qui ont l’occasion de montrer ce qu’elles valent à leurs ainés. L’organisation des Terres Désolées est redoutable, depuis quelques semaines elles assument clairement leurs ambitions de domination, maintenant il faut passer aux actes.

A ces trois clans s’ajoutent Les Recyclades, La Voie et X Project, qui auront certainement eux aussi leur mot à dire et leurs écuries respectives à aligner.


En comptabilisant tout ce beau monde, nous arrivons à 31 candidats potentiels pour ce Tournoi. Un terreau qui n’attend que le sang pour s’épanouir. Mais qui d’autres se joindront à eux ?

Le Réservoir Dogs est lui aussi sur les starting blocs, et fort de son expérience, peut espérer placer quelques uns de ses hommes dans les derniers duels. Une finale avec les Scraps ne serait pas à exclure…

On trouve ensuite les jeunes générations de clans plus anciens. A ce titre, on peut citer les Vieux (7), Les Apeyros (5), les Terres Désolées (5) ou la Rose Sanglante (4) qui ont tous un panachage de jeunes en pleine ascension et de plus vieux qui rôdent à la limite entre l’ombre et la gloire et sont à deux doigts de franchir la frontière qui ferait d’eux des légendes.


Nous avons donc là 32 autres prétendants à ce tournoi. Enfin, on peut y ajouter les recrues de clans moins fournis en nouvelles têtes.

Jacky Brothers (3), Atlantes (3) et Larmes de Sang (2) appartiennent à cette catégorie et ne devraient pas être sous-estimés, même si leurs hommes et femmes sont moins médiatisés.


Mais trêve de bavardages nous avons plus de 70 écuries prêtes à participer à ce tournoi, une seule pourra exploser en pleine lumière. Certains pensaient qu’avec un tournoi à 64, il y aurait forcément trois ou quatre anciens pour venir jouer les trouble-fêtes, il semble plutôt que chacun ait sa chance, et que même les plus jeunes peuvent raisonnablement espérer passer deux ou trois tours.
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Bacchai » Lun 2 Juil 2012, 19:51

Après la polémique lancée par les Barbares, lors de l'interview menée par notre rédacteur en chef, Gazdag, nous ne pouvions attendre le tournoi espoir sans interviewer également quelques éminents représentants de la Chambre 13. Test O Stérone et Défenseur répondent ce soir à nos questions !





En route vers le tournoi espoirs :shine: !
Spécial Chambre 13





Ba : Cher M. O'Stérone, cela fait maintenant plus de six mois que vos combattants écument l'arène, mais finalement on ne vous connaît pas si bien. Esthel disait que vous sentiez bon la sueur et le sang, mais on découvre une équipe plutôt défensive, axée sur la fatigue. Quelles seront les grandes orientations de votre écurie ?

TOS : Bonjour, on me connait mal effectivement si on croit cela. Une équipe plutôt défensive, axée sur la fatigue ? Pas du tout, seul Test des forts est un vrai pareur, mon équipe de tournoi sera basée sur la frappe avec parfois un ou deux soutiens et toute mon écurie reflétera cette orientation.


Ba : En effet je me trompe lourdement sur votre compte. Mais nous nous tournons vers vous, Défenseur. Les défenseurs s'étaient faits remarquer dès leurs débuts. Ils n'ont jamais démérité et acquièrent peu à peu une excellente réputation. Quelles sont les ambitions de l'écurie ?

Dé : Merci pour ces compliments, c'est vrai que "peu à peu" qualifie bien notre progression, chez nous pas de star, de combattant phare qui mène l'écurie, mais une équipe qui se veut soudée avec comme but principal une progression peut-être un peu plus lente que d'autres mais régulière.
Si nous voulons (comme tous) atteindre les sommets de la gloire, nous voulons avant tout les atteindre ensemble.


Ba : Venons-en au fait, Bobor a annoncé qu'il voulait sa revanche avec Test O Stérone, qu'en pensez-vous, M. O’Stérone ? L'attendez-vous de pied ferme ? Redoutez-vous Tout en finesse ? Ou pensez-vous que votre équipe de tournoi ferait parler sa supériorité ?

TOS : Bobor ? mon équipe alors débutante avec des combattants nus et non-entrainés l'a déjà renvoyé aux vestiaire. Ce serait une joie de le rencontrer à nouveau en tournoi : je passerai un tour sans me fatiguer.


Ba : Les Barbares chambrent, mais on attend les actes. La Chambre 13 regarde-t-elle les Barbares comme des rivaux ? Les combats contre ce clan sont-ils plus attendus ? Surveillez-vous particulièrement ces écuries ?

TOS : Rivaux ? Sans aucun doute, nos clans et nos écuries ont sensiblement les mêmes histoire et ancienneté. Mais notre supériorité (reconnue par tous sauf eux) continuera à grandir jusqu'à les laisser définitivement à la traine loin derrière.


Ba : Comment répondez-vous aux Barbares qui vous voient, à la Chambre 13, comme le principal rival ? Les considérez-vous également comme des rivaux, ou bien les Barbares se font-ils des illusions ?

Dé : Une seule réponse aux deux questions.
Cette rivalité vient surtout (je pense) du fait que nos deux clans se sont créés à peu de temps d'intervalle, et avec chacun uniquement des écuries naissantes. Nous nous disputons les mêmes places et les mêmes honneurs, mais les Barbares se font effectivement des illusions : notre diversité de style, de philosophie de combat, notre ouverture d'esprit nous permette une meilleur e appréhension de l'arène et rapidement de rivaux à dépasser les Barbares deviendront des adversaires terrassés.


Ba : Vous nous annoncez, M. O’Stérone, une écurie tournée vers la frappe. Au final votre rivalité est d'autant plus forte que ce choix vous donne tout autant de points de comparaison avec les Barbares, non ?

TOS : Sans doute, on pourrait le voir ainsi, mais une équipe basée sur la frappe ne veut pas dire sans subtilité et c'est là que je compte faire la différence avec ce ramassis d'incultes.


Ba : Et dans tout ça, que pensez-vous du Désert des Larmes. Ils sont discrets, et pourtant ils sont bien là et seront présents au tournoi espoirs.

TOS : Eh oui, il ne faudra pas les oublier.
Fanatiques, Karelod et consorts sont des écuries sérieuses, moins frimeurs que les Barbares. Ils sont plus dangereux, j'ai hate de les voir évoluer dans un tournoi à leur (notre) mesure.

Dé : Le désert des larmes...
C'est vrai qu'on en parle peu, comme nous ce sont tous des jeunes (très jeunes pour certains) mais plusieurs de leurs membres ont déjà montré de grandes qualités.
Les Fanatiques seront à surveiller pour ce tournoi, mais aussi d'autres (Karelord, Noir). Vont-ils se révéler de vrais adversaire bien dangereux ? Affaire à suivre...


Ba : Le tournoi espoirs qui se prépare promet. Votre clan, ne comportant pas d'écurie très ancienne, sera très surveillé sur ce tournoi. Comment vous sentez-vous ? Voyez-vous certaines écuries briller ? Voyez-vous de bonnes surprises ?

Dé : Le tournoi espoir est une belle invention du Grand Mohja, l'occasion pour la Chambre 13 toute entière et pour pas mal d'autres écuries de se montrer. Les Défenseurs sont prêts.

TOS : Le tournoi espoir est vraiment l'occasion que les jeunes attendent et s'il n'y a pas trop de moyenne-haute gloire ce sera tant mieux. Dans la Chambre 13, certains sont prêt et ont une vraie chance : X-tra et Défenseur par exemple, mais aussi Runique et les Gaulois malgré des pertes sévères.


Ba : Nul besoin de se cacher, les défenseurs sont bons. Comment se comportera votre écurie ? Vous sentez-vous capable de prendre une position de challenger pour le titre, ou au moins pour les derniers tours ?

Dé : Merci du compliment, comme je l'ai dit nous sommes prêts et prendre une place pour les derniers tours est un objectif viable je pense, tout dépendra du nombre de jeunes écuries présentes
si trop peu s'inscrivent on risque de voir des hautes gloires combattre et là ce sera plus dur.


Ba : Et pour votre propre écurie, M. O’Stérone, qu'attendez-vous de ce tournoi ?

TOS : Pour mes gars j'attend beaucoup de ce tournoi : bien qu'encore jeunes ils sont motivés et espèrent bien passer 2 ou 3 tours


Ba : Quelles équipes redouterez vous pour ce tournoi ? Quelles équipes aimeriez-vous rencontrer ? Il y a des revanches à prendre !

Dé : Chez les espoirs, il y a réellement des équipes très fortes, à + de 300 de gloire certains, soutenus par des clans avec beaucoup d'expérience, sont redoutables (le Monastère ou Crikitu chez les Vieux, Crépuscule ou Epineux chez les Apeyros, la Tratoria ect )et d'autres encore avec une gloire plus haute… Mais l'équipe que je ne voudrais vraiment pas rencontrer c'est X-tra et ses Extras, ce serait dommage, un ou deux barbares ce serait pas mal évidement (et plus facile surtout).

TOS : On verra en fonction du tirage, parmi les équipes jeunes ou presque certaines sont impressionnantes (Monastère Kai, Tekken ou Crépuscule). L'idéal serait bien sûr de rencontrer un Barbare au premier tour pour une qualification gratuite.
Bacchai
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Bacchai » Mar 3 Juil 2012, 19:22

Et comment pourrions-nous proposer une série d’entretiens consacrés au tournoi espoirs sans passer par le Désert des Larmes. Nous interviewons donc Clonibem, controversé entraîneur des Fanatiques, et Clovis, roi des Francs.





En route vers le tournoi espoirs :shine: !
Spécial Désert des Larmes





Ba : Dans ce contexte de rivalité ouverte entre les Barbares, la Chambre 13, et certains Vieux, ne vous sentez-vous pas délaissés au Désert ?

Cs : Oh non, j'aime quand les autres se tapent dessus. Je regarde le spectacle, et j'interviens si c'est sur l'un des nôtres que l'on frappe. J'arrive toujours à me faire des amis. N'importe quel combattant apprécie d'avoir un soigneur à ses côtés.
Je ne serais donc pas délaissé tant que j'aurais des coéquipiers. Je laisse les clans se faire la guerre, moi je prends mon propre parti ! Aide les autres, et tu t'aideras toi-même. C'est ce que j'ai appris en me christianisant.

Cm : Il est sûr que le clan des Barbares me correspondait plus, mais fidèle à moi-même je me devais de donner un petit coup de main à mon vieil ami Clovis, à renforcer le clan et recruter des nouveaux.


Ba : Ainsi, Clonibem, vous n’avez pas qu’un rôle de porte-parole au Désert, vous avez participé activement au recrutement.

Cm : D’ailleurs, j’ai recruté Verpal, des Verpâlots , rappelez-vous de lui ! Il est notre recrue la plus prometteuse.


Ba : Les Fanatiques ? "Capables de faire n'importe quoi (jusqu'à tuer ou mourir)". Mourir, Marine nous l'a démontré. Au final, elle est morte et c'est une perte qui ne sera pas facile à résorber pour l'écurie. Plutôt mourir, non ?, que de mourir.

Cm : La mort de Marine ne me bloquera pas ! Marine était bonne en soutien, mais, pour gagner, la perturbation ne sert à rien. Seule, Marine ne valait rien.


Ba : "Conquérir le monde" annoncent les Francs. Vous sentez-vous capables de conquérir l'arène ? Quelle est votre stratégie à cette fin ?

Cs : Conquérir l'arène sera pour montrer l'étendue de ma force à venir. Quand ce moment sera venu, le monde comprendra qu'il devra abdiquer, et me laisser la couronne. Voyez déjà mon plan pour conquérir le monde, et comme il est bien préparé.
Pour l'arène, il me faudra être plus fin, plus stratégique. Comme je vous l'ai dit, je n'y arriverai pas seul, et je me servirai de toutes ces brutes sans cervelle que l'on trouve dans toute l'arène. Ne me voyez pas seul, car ma force sera de rassembler les chefs sous une même couronne.


Ba : Ne me dites pas qu'après tout ça, faire fermer leur clapet aux Barbares, qui, abares ou bulgares semblent bien bavards, ne serait pas une entreprise réjouissante !

Cm : Du tout ! Désert, Barbares, même combat. D’ailleurs, je suis persuadé qu’un rapprochement, "un remplissage des membres" chez les Barbares, puisqu’ils sont devant, serait bénéfique pour l’avenir. Il permettrait de rivaliser avec le milieu de tableau et nous serions attractifs pour une nouvelle alliance… mais surtout fermer le clapet du Clac 13.


Ba : Attendez, Clonibem, seriez-vous en train d'annoncer qu'une alliance entre les Barbares et le Désert des Larmes est en cours de négociation ? Eh, ça c'est une exclusivité pour la Gazette ! Un scoop d'enfer !

Cm : Ce n’est que mon avis personnel, mais avec Clovis, on y a réfléchi et remis la discussion pour la rentrée [ndlr : la prochaine saison des combats].


Ba : Clovis, qu'en pensez-vous ? Y a-t-il de véritables rapprochements à faire, notamment en matière de style de jeu ?

Cs : Les Barbares sont culturellement voisins du Désert des Larmes, et a vrai dire, ils sont mes cousins. Je sais qu'ils n'ont pas reçu la grande éducation romaine, mais je n'oublie pas que nous avons du même sang qui coule dans nos veines et que notre cœur est brave et courageux. En termes de jeu, en arènes, je ne souhaite pas de rapprochement de style. J'ai besoin de leurs bras, et de leurs épées. Ils ont surement plus d'accords de style avec les autres écuries du désert qu'avec la mienne.


Ba : Si les Barbares ne sont pas vos rivaux, quels sont-ils vos rivaux ? Avez-vous des revanches à prendre avec certaines écuries, même au sein de votre clan, par exemple pour entrer dans le clan A ?
Cm : Le clan 1, je n’ai pas vocation à y accéder. D’ailleurs, la gloire n’est pas la condition principale : la participation au forum est indispensable et je suis chargé des recrues… et pour le moment Verpal est le mieux placé. A lui de prendre en gloire maintenant.

Cs : Je n'ai encore aucune revanche a prendre. Je n'ai pas d'ennemis en particulier, si ce n'est tous ceux qui sont trop proche au classement. Je n'ai pas besoin d'ennemis pour souhaiter faire perdre mes adversaires. Mais si je voyais un mauvais coup, je m'en rappellerais. Je n'ai pas pour habitude d'oublier. Même mes gladiateurs le savent. Une vieille histoire au sujet d'un vase...Mouhahaha !


Ba : Comment sentez-vous le prochain tournoi des espoirs ? Est-ce que votre clan y brillera ? Entrevoyez-vous quelque surprise parmi les écuries de votre clan ?

Cs : Le tournoi des Espoirs pour le Désert des Larmes... Nous avons des écuries montantes, et on a vu les Fanatiques faire un beau parcours dernièrement.
D'autre écuries sont en devenir, mais encore plus jeunes que moi, et le coffre moins rempli. Ça sera difficile, mais si les tirages sont équilibrés, pourquoi pas voir des surprises.


Ba : Bon pour conclure, quelles sont vos véritables ambitions pour ce tournoi des espoirs ?

Cm : Pouvoir m’inscrire et avoir un tirage jouable ou bien un challenge pour la Gazette.


Ba : Eh bien ! Quel contraste avec les propos des Barbares ! Les Fanatiques brillent par leur humilité ! La chose est rare chez ceux qui donnent leur vie pour un peu de gloire ! Et vous, Clovis, quelles sont vos propres ambitions pour ce tournoi espoirs ? Quelles équipes redoutez-vous ? Quelles équipes aimeriez-vous rencontrer ?

Cs : Hum. Mon équipe est montante, et prend un peu d'assurance offensivement. Défensivement, on tient la route, pourvu que l'on combatte à notre niveau. Seul le tirage nous dira si on a des chances de passer un ou deux tours. Mon équipe a encore beaucoup de progrès à faire pour être réellement performante, mais j'ai bon espoir, et de la réserve.
Comme je le disais, je n'ai pas d'adversaires en particulier, et j'accepterai avec plaisir de voir quelle équipe osera m'affronter.
Bacchai
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Gazdag » Mer 11 Juil 2012, 15:22

Aujourd’hui pas de résumés des combats surtout qu’à cause d’un mélange détonnant de pratiques sportives éreintantes, JDR façon nuit blanche et autres activités plus ou moins avouables, le rédacteur a un peu la tête dans les pruneaux. Alors à quoi aurons-nous droit ?




Quand la nuit a rendez-vous avec le jour…



On m’a dit que la terre est bleue comme une orange… Je dirais plutôt qu’elle est rouge comme du sang vert. Les visées propagandistes de la Gazette parlaient d’un renouveau de Challengers… Et pourtant, l’arène croule sous les vieux haillons (Vieille peau est déjà pris, Vieille loque aussi…). Eyh oui, les Vieux font leur grand retour en Combat des Clans – façon remake de films de zombis -.

Bon, on ne peut pas dire que nous n’avions pas été prévenus, d’ailleurs leur équipe est très proche de celle alignée lors du dernier combat des clans. A l’époque ils avaient déjà brillé avec leur défense de fer. Cette fois-ci, on prend les mêmes et on recommence. De gros soins en profondeurs (3) pour soutenir des pareurs (4, dont un est tombé). Une équipe qui illustre bien les tendances actuelles et qui a décidé de jouer à fond la carte de la doublette : un soigneur par pareur, il le faut d’ailleurs bien parce que ceux-ci ne sont pas bien résistants. Une tactique simple et efficace, d’autant que dans l’instabilité d’un combat des clans, elle a de forte chance de réussir. Cependant, plusieurs clans ne sont pas présents, dont les Atlantes venus à deux gladiateurs… et un petit 63 participants pour commencer cette joyeuse bagarre générale. A voir dans la durée si les Vieux confirment…

Ils n’ont pourtant pas brillé par leurs résultats au Tournoi Espoir. Ne reste plus que deux ancêtres en course, et pas des jeunots. FYD avec deux attaquants jumeaux (Splosh et Splash) à peine sortis de l’œuf peut cependant compter sur un Turtliach du tonnerre (grosse esquive, 5 d’actions, gros soins en profondeur, +33 de repos efficace, qui dit mieux ?). Cri’ de son côté a épongé ses pertes et se présente avec deux pareurs (dont l’incontournable Christ Passion) et… deux railleurs ? Une combinaison inédite qui va devoir faire face à Dragon Noir.

Dans le reste des combats, des surprises et des moins résultats attendus. Dans ces dernières, Crépuscule, Guardians, Tekken confirment tranquillement leur statut d’étoiles montantes. Une petite pensée pour Draque qui, ayant perdu toute sa première génération a les plus grandes difficultés à remonter la pente. Petite pensée aussi aux Scraps, qui continuent leur route en ayant trouvé le bulldozer idéal : l’homoncule de Derek Vinyard. Reste que derrière lui Inglorious peut aussi compter sur deux attaquants et un pareur.

Difficile de ne pas faire un détour par Test O Stérone que personne ne voyait arriver là, pas même lui. Son pareur (Psy) est encore un peu jeune, mais le reste tient la route. Il sera confronté au prochain round à… Pouf c’est tout, affrontement au sommet avec un Barbare. Lui aussi a fait un beau parcours en dégageant d’une chiquenaude Runique de son chemin. Le challenge va être dur pour Test O Stérone face à l’équipe de Hummer beaucoup plus aboutie (double cogneur, un pareur plus expérimenté, un homoncule et un soigneur).

Je descends dans le tableau et je tombe sur Naggaroth. Sargeras c’est un peu l’Oxyres des Jacky ou le Nico des Terres Désolées, un cimetière de la taille d’une Arène… Malus, Urian, Lamenoire, et récemment Lhunara (et nous ne parlons là que des gros attaquants on pourrait aussi rajouter plusieurs défenseurs comme Hotek…). Honnêtement, je doute qu’il réussisse à passer Alpha qui a déjà triomphé des Melnibonnéens (qui viennent de perdre Tristelune… Le sort s’acharne), mais pour l’un comme pour l’autre, on ne peut que saluer leur persévérance, espérer que la chance leur sourît, et un jour revoir de grands gladiateurs de la trempe d’un Malus ou d’un Elric.

A vous les studios.
Gazdag
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Dragon » Jeu 12 Juil 2012, 08:07

Bien que je ne suis pas conteur et que je suis loin d'être aussi bon que ces derniers je me permet de faire un petit résumé de ce qu'il s'est passé lors de ce tournoi

Nous voici donc en quart de finale,je vais donc abordé les combats en 8 tableaux

1er tabelau :

Ce premier tableau à vu les pronostics être respectés jusqu'en 8 ème de finale pour avoir la confrontation Scraps Bastards/heroes do mar

Mais sur cette confrontation c'est heroes do mar qui en sort vainqueur,déjouant la plupart des pronostics (24 pour Scraps contre 9 pour heroe)

Regardons d'un peu plus près ce combat !

Du côté de d'inglorius l'équipe est faite,et sait ce qu'elle a à faire
Marry Ann lomax se repose comme à son habitude,les Homoncules visent les minimas d'esquive et Derek quant à lui s'en prend à pedro (et c'est peut être là son erreur)

Tandis que les homoncules font le ménage (Albuquerque à la 65ème,Thérèse de Léon à la 96ème et enfin João à la 119ème) Derek Vinyard pare pedro,mais se casse les dents sur son repos

Il manquait sans doute peu,très peu pour que les Scraps puissent passer,car en effet,le terrible homoncule de Derek tombe juste après avoir fait son KO sur João,et nul doute que si l'homoncule aurait tenu encore un 30aine de secondes pedro se serait perdu entre ses soins et son repos

Mais les choses sont ainsi,pedro à un repos relativement rapide pour contrer Derek à la parade,et mêmê si Keyser Söze arrive parfois à toucher pedro cela n'est point suffisant (pedro se soigne et de plus il réduit les dégâts de Keyser...)

Tout ceci permet à pedro d'être tranquille,et d'attendre la fin du combat...mais,mais quenéni,pedro se remet même à l'attaque le bougre,ayant repris assez de fatigue il attend patiemment que ses adversaires se fatiguent pour leurs mettre le coup fatale (Keyser à la 1095ème seconde,Castor troy à la 1398ème et Derek à la 1832ème)

A ce moment là on se dit que le combat,qui à dors et déjà dépassé les 1800 secondes fatidique va se terminer au repos et donc à celui qui aura le meilleur,mais là encore pedro déjoue tout ce que l'on peut attendre de cette fin de combat,en ayant le culot de parer Marry Ann Lomax,et ce jusqu'à la fin,jusqu'à la 2547ème seconde :shock: jusqu'à ce qu'il la fasse tomber lui même :twisted:

Nul doute que mebinocl doit être content d'être passé,et d'une bien belle manière et surtout avec un culot ENORME
Dernière édition par Dragon le Jeu 12 Juil 2012, 09:19, édité 2 fois au total.
Dragon
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Dragon » Jeu 12 Juil 2012, 08:40

Je continu donc ...

2ème tableau :

Encore une fois des pronostics respectés pour arriver à la confrontation DragonNoir/le cri qui tue

Bon,avant de commencer je tiens à dire qu'il est plutôt difficile de commenter l'un de ses propres combat :wallbash:
Mais on va tenté...

Confrontation donc entre Dragon et crikitu,Dragon n'étant pas un fin stratège il mise tout sur les capacités de ses glads,alors que crikitu quant à lui à l'air plutôt bien formé,et surtout bien INformé :evil:

Le combat commence donc avec Rémy et Mark qui visent la même cible (cri à tort tue)
Un pour railler tandis que l'autre le pare
Du côté adverse c'est étrangement la même chose,avec Crise en Thème et Cri à tort tue à la raillerie et christ Passion à la parade,le tout sur Rémy Bonjasky
Les deux homoncules quant à eux s'en vont sur Bear,et Un de Troyes s'en va perturber Mark

Rémy se voit très vite agacé par la raillerie et se retrouve très vite neutralisé
Mark Hunt continue son travail de sape,et ce même si Un de Troyes tente de réduire son TOUcher

S'en suit un long moment s'en rien de bien intéressant jusqu'à la 137ème secondes où Cri à tort tue fini par tomber sous les coups de Mark Hunt,et c'est sans doute le moment le plus important du combat car au même moment Rémy se prenait les deux pareurs maison de son adversaire (Christ Passion -31 et Un de Troyes -25)
Nul doute que Rémy n'aurait pas tenu très longtemps à ce rythme...

Mais c'est sans compter sur Mark qui,s'étant débarrassé de sa première victime s'en prend à Un de Troyes,ce qui fait décibler ce dernier de sa parade sur Rémy

Deux duels son donc en cours,Mark vs Un de Troyes et Christ vs Rémy

La parade étant très longue avant de faire effet il ne se passe rien de bien terrible pendant un temps,Mark et Un de Troyes se fritte pour savoir qui se fatiguera le premier tandis que Christ se retrouve bien au dépourvu à parer un Rémy qui à un repos qui le compense

Mais voilà que l'homoncule de Christ disparait,et à ce moment là Christ change de ciblage pour se faire Bear
Certe il n'aurait jamais pu faire tomber Rémy seul,mais au moins il le neutralisait dans le sens où Rémy passait son temps à se reposer

Rémy s'étant remis de sa fatigue il reprend son travail de raillerie aux côtés de Mark
S'en suit un duo que plus rien ne peut arrêter,Un de Troyes à la 284ème seconde,Crise en Thème à la 443ème seconde et enfin Christ Passion à la 554ème seconde

DragonNoir passe donc ce tour et s'en va rejoindre mebinocl pour un nouveau combat
Dragon
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Dragon » Jeu 12 Juil 2012, 09:02

Nous voici donc à la partie inférieur des tableaux

3ème tableau :

Que dire,si ce n'est que quasi personne ne s'y attendait ???

Test O Stérone/Pouf c est tout

Test O Stérone tombeur des favori (L école des Anes) et Pouf c est tout tombeur des runiques pourtant favori au premier tour et des Amazones au second (les Amazones étant quant à eux tombeur des Francs)

Deux équipes donc qui ont chacune un bien beau parcours,et une confrontation entre elles est donc l'une des plus belle à voir :)

De grandes similitudes entre des deux équipes qui s'affontent
2 Cogneurs : Test Icule et Test ADN pour Test O Stérone / Orphu et Hummer1 pour Hummer
1 Soigneur : Paternité pour Test O Stérone / Setebos pour Hummer
1 Pareur : Psy pour Test O Stérone / Propero pour Hummer

Le petit plus qui fera sans doute la différence vient d'un Homoncule (celui de Propero)
Ce dernier fait le premier KO,sur Test ADN
Paternité étant en soin sur lui même Test ADN s'en ai vite pris plein la goule :bash: (il tombe à la 66ème seconde)

Et tout le combat en ait ainsi,Hummer occupant Paternité pour qu'il se soigne,laissant Orphu finir test Icule (82ème seonce),pour ensuite se mettre à deux sur paternité qui se voit vite dépassé par les évènements (Paternité tombe à la 123ème seconde)

A ce moment là on se dit que les carottes sont cuitent,mais c'est sans compter sur Psy qui arrivent à esquiver les coups des deux cogneurs
S'en suit donc un combat à la parade
Psy tombe Setebos (329ème seconde) tandis que Prospero ne le lâche pas
Psy se tourne donc sur Prospero pour un duel qui déterminera l'issu du combat,et à ce jeu là c'est Prospero qui en sort vainqueur (sans doute dû au fait qu'il était dessus bien avant son adversaire)

Victoire donc de hummer qui continu son petit bonhomme de chemin :youwell:
Dragon
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Dragon » Jeu 12 Juil 2012, 09:17

Piouf comme c'est long :wallbash:

4ème tableau :

Celui ci sera très rapide à commenté :siffloter:

Confrontation entre Les Tricéphales et les BGM

Inutile de les présenter,leurs équipes sont bien connu de l'arène,hormis peut être les jumeaux
J'ai nommé Splash et Splosh les deux flaques d'eau

Turtliach se met directement à soigner Splosh,mais c'était Splash qui était visé,et le temps que Divine Brown réagisse Splosh tombe à l'eau (qui s'est qui reste? :D )

Tout le monde se dit que s'est ensuite Splosh qui va être visé et donc tomber,mais non,c'est Divine Brown qui subit les assauts d'un René qui ne lui laisse,là encore,pas le temps de réagir (Turtliach s'occupant toujours de Splosh :siffloter: )

Vient donc enfin le tour de Splosh,on peut penser que turtliach pourra le sauver dû à sa vitesse d'action surtout qu'il est déjà dessus,mais c'est sans compter sur ce fameux rené qui se le fait en un seul coup,et bim Splosh tombe à l'eau et la flaque d'eau rejoint son frère chez sa mère (mer)

S'en suit ce qu'on attendais tous,un combat au repos
Tutliach se prend les deux pareurs maison de la BGM,mais il tient bon,avec un repos à 33 et une super vitesse d'action la BGM ne peut rien faire,l'issue est connue,Les Tricéphales sont qualifiés et rejoignent hummer en quart de finale

Ceci mais donc fin au haut du tableau dans ce tournoi!
Dragon
 

Re: [Gazette] La Gazette du Saignant.

Messagede Dragon » Jeu 12 Juil 2012, 09:36

Nous voici donc à la partie basse du tournoi (j'entends par là le bas du tableau hein :D)

5ème tableau :

Gheist affronte ModernWarriors

Les pronostics sont respectés reste à savoir qui sortira vainqueur de ce combat qui s'annonce très palpitant

Et bien en fait non,ou plutôt si (enfin ça dépend de l'analyse qu'on en fait ^^)

Car dès le début du combat deux gladiateurs tombent (Igniss à la 12ème seconde et Dolly à la 13ème)
je m'arrête sur ce moment clef pour féliciter Xavi
Je ne sais pas si c'était réellement le cas mais on dirait bien que tout était calculé
Un calcul sur la Destructuration infligé aux ennemis de tel sorte à savoir si ils allaient tomber direct ou non,et au vu de ces résultats visé chacun des deux moins bon en fatigue par un pareur sur chaque (perso moi j'aurais mis mes deux pareurs sur le même et j'aurais donc foiré un ciblage dans le vide :siffloter: )

En tout cas bravo,car ça fait le vide et le terrain plus propre pour imposer son style

Mais on se dit tous que Gheist possède une arme redoutable,Luba le terrible
Mais la question est ailleur,que vaux Luba sans son double ENE,et bien on ne saura pas tellement,car ce dernier est muselé du début à la fin par the Temptress qui le perturbe pour réduire son toucher et Luba se casse les dents sur son esquive...

Vous allez me dire,il en manque un chez Gheist,et bien oui,XU52,mais ce dernier et encore e moins bonne posture,occupé par récupérer sa fatigue dû aux destru il ne voit pas venir Death Warrior qui le travail au corp (XU52 ==> 26ème seconde)

Luba se retrouve donc bien seul fasse à une armada (surtout qu'il continu sur Temptress qui n'a aucune difficulté à esquiver ses coups)

Le résultats et donc dors et déjà connu,Luba tombe sous les coups effrénés de Death Warrior à la 58ème seconde

Belle preuve de maitrise et de rapidité de la part de Xavi,qui déjoue lui aussi la plupart des pronostics
Dragon
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'Agora



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

cron